Fiche de lecture sur l'ile des esclaves

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 13 (3128 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 17 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’Ile des Esclaves de Marivaux
Claudé Cyril

1ère ES
PLAN :

- 1) Présentation de l’auteur page
- 2) Résumé de l’œuvre page
- 3) Historique de la pièce page
- 4) Étude psychologique des personnages principaux page
- 5) Choix d’un thème développé page
- 6) Choix d’un passage page
- 7) Opinion personnelle page

1) Présentationde l’auteur : Marivaux Pierre Carlet de Chamblain (1688-1763)

Sa vie :

1688
4 février: naissance à Paris de Pierre Carlet (qui prendra en 1717 le nom de Marivaux), fils de Nicolas Carlet et de Marie Bullet, sœur de l’architecte du roi Pierre Bullet.

1699
Nicolas Carlet s’installe avec sa famille à Riom, où il exerce les fonctions de contrôleur-contregarde de la Monnaie. Pierre Carletentre au collège des Oratoriens de Riom.

1710-1713
Pierre Carlet étudie le droit à Paris.

1714-1716
Lors de la «Querelle d’Homère» Marivaux s’engage résolument dans le parti des Modernes.

1715
Mort de Louis XIV.

1716
Retour à Paris des comédiens-italiens, expulsés sous Louis XIV.

1717
Marivaux épouse Colombe Bollogne, d’une riche famille de Sens.

1719
Mort de Nicolas Carlet:Marivaux tente, en vain, de lui succéder dans sa charge. Naissance d’une fille, Colombe-Prospère.

1720
Banqueroute de Law. Marivaux est ruiné; il hésite à abandonner la littérature.

1721
Marivaux obtient sa licence en droit; il est reçu avocat au Parlement de Paris.

1722
Le Spectateur français obtient un «privilège général».

1723
Mort du Régent; règne personnel de Louis XV. Mort deMme de Marivaux.

1730
Marivaux commence à fréquenter le salon littéraire et mondain de Mme de Lambert. Après la mort de celle-ci (1733), on le verra chez Mme de Tencin, puis chez Mme du Deffand; enfin, dans les années 1750, il deviendra un habitué de Mme Geoffrin.

1741-1748
Guerre de Succession d’Autriche.

1742
Marivaux est élu à l’Académie française. Il aide J.-J. Rousseau à«retoucher» sa comédie de Narcisse.

1745
Colombe-Prospère de Marivaux entre en religion.

1756-1763
Guerre de Sept Ans.

1763
12 février: mort de Marivaux. Il institue sa légataire universelle Mlle de Saint-Jean, qui l’avait hébergé durant ses dernières années.

Bibliographie de l’auteur :

1712
Le Père prudent et équitable, comédie jouée à Limoges, publiée à Limoges et à Paris.
Les Effetssurprenants de la sympathie, t. I, II, III, roman publié à Paris.

1713
Pharsamon, roman, reçoit approbation et privilège (publié en 1737).
Le Bilboquet, essai satirique.

1714
La Voiture embourbée, roman.
Les Effets surprenants de la sympathie, t. IV et V.

1717
L’Iliade travestie, parodie burlesque, signée «Carlet de Marivaux».
«Lettres sur les habitants de Paris», dans le NouveauMercure.

1719
«Pensées sur différents sujets» (le Nouveau Mercure).
«Lettres contenant une aventure» (le Nouveau Mercure).

1720
L’Amour et la Vérité, comédie jouée à la Comédie-Italienne.
Arlequin poli par l’amour, comédie (Com.-Ital.).
Annibal, tragédie jouée à la Comédie-Française.

1721
Début de la publication du Spectateur français, sur le modèle du Spectator anglais. Le journalparaîtra jusqu’en 1734.

1722
La Surprise de l’amour, comédie (Com.-Ital.).

1724
Le Prince travesti, comédie (Com.-Ital.).
La Fausse Suivante, comédie (Com.-Ital.).
Le Dénouement imprévu, comédie (Com.-Fr.).

1723
La Double Inconstance, comédie (Com.-Ital.).

1725
L’Île des esclaves, comédie (Com.-Ital.).
L’Héritier de village, comédie (Com.-Ital.).

1727
L’Indigent philosophe,journal.
L’Île de la raison, comédie (Com.-Fr.).
La Seconde Surprise de l’amour, comédie (Com.-Fr.).

1728
Le Triomphe de Plutus, comédie (Com.-Ital.).

1729
La Nouvelle Colonie, comédie (Com.-Ital.).

1730
Le Jeu de l’amour et du hasard, comédie (Com.-Ital.).

1731
Début de la publication de la Vie de Marianne, roman (première partie). Au total, onze «parties» de l’ouvrage...
tracking img