Fiche de lecture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3275 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHE DE LECTURE

Document : Ouvrage
Titre : Sociologie de l’organisation sportive
Auteur : William GASPARINI : ancien joueur de niveau national en volleyball, il est professeur agrégé d’EPS, sociologue du sport, professeur des universités (STAPS), il fait partie équipe de recherche en sciences sociales du sport à l’université Marc-Bloch de Strasbourg. Il enseigne la sociologie du sport, desorganisations sportives, de l’éducation et de l’EPS, la sociologie politique du sport ainsi que la sociologie du travail et de l’intégration.
Publication : En 2000, Paris, La Découverte, coll. « Repères », 130 pages.

Définitions des notions clés:
Organisation sportive : Le terme d’organisation sportive englobe « club sportif, fédération, administration sportive » (p4).
Sociologie desorganisations sportives : Sociologie spécialisées dans l’analyse des structures sportives et de ses formes d’actions collectives organisées (p4).

Résumé :
Introduction :
Le développement considérable des organisations sportives privées et publiques est récent.
Les institutions sportives officielles ne représentent pas la totalité du sport. Le sport organisé nécessite la mise en œuvre de moyenshumains et matériels de plus en plus spécialisés.
Les premières réflexions sur l’organisation sportive ont lieu au début du 20e siècle.
L’organisation du sport se transforme d’une auto-administration à une institutionnalisation. Au milieu 20e la naissance de clubs et de fédérations se fait à l’écart des analyses sociologiques. Principes d’amateurisme et de bénévolat.
Plan :
1- Del’auto-administration à une bureaucratisation : processus socio-économique (chapitre 1)
2- Nouveau territoire sociologique à partir de la sociologie des organisations et ses enjeux théoriques (chapitre 2)
3- Différentes échelles d’analyses : géographique, administrative… illustrations. (chapitre 3)
4- Poids des stratégies collectives et individuelles (chapitres 4, 5, 6).

Transformation del’organisation sportive au 20e siècle.

Evolution de l’organisation associative des pratiques sportives :

Influence du modèle anglais : en plus d’exporter son modèle compétitif du jeu sportif, il exporte aussi son mode d’organisation, un système qui est le reflet de la société anglaise.
En France, lycéens, étudiants, rentiers prennent en charge l’organisation du sport mais ils n’ont pas beaucoup demoyens, restent en petits groupements, faible bureaucratisation.
Au niveau international, des comités et ligues se mettent en place.
Le sport représente des enjeux sociaux, il est réservé à l’élite économique et sociopolitique.
L’institution sportive fédérale veut le monopole de l’organisation et du discours légitime dans le domaine sportif. Elle défend un idéal, une morale.
• Del’organisation sportive patronale à l’organisation sportive ouvrière :
Les modes d’organisation sont diversifiés, à la fin du 19e siècle apparaissent les sports modernes et la gymnastique, ils sont les pièces importantes des dispositifs paternalistes. L’objectif est double :
- occuper les travailleurs pendant leur temps de liberté,
- meilleure identification à l’entreprise par des valeurs et conduites :un esprit de corps et de compétition rendent plus efficaces les gestes du travail. (Chartier, Vigarello, p.12).
De nombreuses entreprises créent leur club sportif ou société de gym, elles participent à la récréation des ouvriers. Tout d’abord encadré par les patrons, puis les ouvriers veulent leur mouvement sportif spécifique. Ils créent alors des groupements qui contrent le mouvement sportifolympique, perçu comme bourgeois.
• Processus d’institutionnalisation des sports olympiques :
A la fin du 19e siècle le sport se structure rapidement et les règles s’universalisent. Trente trois organismes fédéraux se créent entre 1873 et 1930, puis de 1930 à 1970 vingt nouvelles fédérations qui voient le jour. En 1919 l’USFSA (Union Sportive Française des Sports Athlétiques) disparait...
tracking img