Soc pour staps

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3233 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sociologie du sport

Objectifs du cours:
-Présentation large des travaux qui relèves du domaine de la sociologie du sport.
-Faire apparaître quelque uns des enjeux théoriques. Il y a des raisons aux choix des postures théoriques.
-Préciser les fondements méthodologiques qu'utilisent les auteurs pour défendre leur positon théorique.

Problème:
Selon la position théorique qu'on occupedans le champ théorique, les auteurs accordent plus ou moins d'importance à l'initiative du sujet.

1ère partie: Étude des structures et des oppositions entre ensembles structurés

Objet: Structure (des rapports sociaux, du savoir et du pouvoir, des relations inter-individuelles) et opposition entre ensembles structurés.

Forme les plus stables de l'organisation sociale.

Forme desubjectivité -et non pas activités fondatrices du sujet- (M. Foucault) « Figurations » d'individus (N. Elias).

Les modèles déterministes: niveau d'analyse macroscopique / champ (espace structuré de positions).
But: accéder à l'objectivité.
Les personnes sont déterminées par des forces objectives cachées (P. Bourdieu).

Théorie de la résistance / niveau d'étude méso.La culture est pensée dans lerapport et le degré d'opposition que les groupes entretiennent avec la culture dominante ( École de Birmingham).

Forme de subjectivité -et non pas activités fondatrices du sujet- (M. Foucault)

=> Foucault s'intéresse à la vérité non pas dans son rapport aux choses mais dans la façon dont les discours sont constitués et la manière dont ils produisent un effet de vérité. Il nes'intéresse pas au sport, mais à la folie, à la sexualité... un ensemble de vérités sur lesquelles se sont établis des discours. Un discours peut avoir un effet de vérité (ex: religion).
Il a étudié le phénomène du pouvoir.
Il pose le problème d'un société qui va devenir centralisée.
A partir de la fin du 18e siècle, cette idée qu'il y a un pouvoir central qui organise toute la société se met en place.Signes de l'apparition de ce phénomène: pour cela il utilise un projet de dispositif carcéral. (référence à Jérémy Bentham's => plan d'une prison idéale).

Le sport procède d'une harmonisation des pratiques qui résultent d'un point central. Organisation hiérarchisée. On unifie les pratiques, les perceptions, les représentations, les croyances.
Principe du modèle idéal selon Bentham's :toutes les cellules sont organisées autour d'un point central. Une cellule peut surveiller toutes les autres. Aucune zones d'ombres.
Aucun détenu en peut échapper dans aucun recoin de sa cellule au regard du surveillant? C'est aussi le modèle de l'état qui contrôle tout: économie, éducation et défense.

A la place du détenu, il est en posture de soumission totale, tourné vers la lumière, versl'autorité. Toujours sur la surveillance et le pouvoir de l'état.

Vigarello va appliquer la théorie de Foucault au domaine de l'éducation physique. Publie en 1978 « le corps redressé » et s'interroge sur cette vérité qui consiste à croire que le fait de se tenir droit est une règle absolue à laquelle chacun doit se tenir.

Foucault utilise des dispositifs pour alimenter sa thèse.
=>Education physique: c'est « l'ensemble des tactiques pédagogiques appliquées aux pratiques corporelles ».
Il étudie les pédagogies et les équipements qui appartiennent à l'ensemble des dispositifs qui contribuent à la mise en œuvre des normes corporelles.

Distingue 3 périodes:
Modèle Newtonien (biomécanique): toutes les gymnastiques où on considère que le corps est un ensemble de leviers,poulies animé par les muscles. => 2ème tiers du 19e siècle.
Modèle thermodynamique (Demeny): on considère le corps comme un système qui brûle de l'énergie. Modèle bioénergétique.
Modèle bio-informationnel (Schanon): on considère que le sujet est un système qui traite de l'information.

Elias s'intéresse à la transformation des sociétés sur une longue durée. (plusieurs siècles)...
tracking img