Finance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (337 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Finance Islamique

* * *
ACTUALITE : La finance islamique
La finance islamique contemporaine est née dans les années 1970 suite à la première crise pétrolière. Elle représente aujourd’huiquelques 300 Md$. Le FMI estimait, qu’il existait, à fin 2005, plus de 300 institutions financières islamiques dans plus de 75 pays avec un taux de croissance du secteur de 15 % par an sur les 10dernières années.
[pic]
Le marché de la finance islamique a connu une croissance exceptionnelle durant les cinq dernières années. Cette croissance s’explique essentiellement par le rapatriement des fondsmoyen-orientaux vers leur pays d’origine suite aux événements du 11 septembre 2001, l’essor économique et la croissance boursière qu’a connues la région, à l’image du marché boursier saoudien dont lacapitalisation boursière a été multipliée par 10 et les PER par 2 durant les 5 dernières années.
[pic]
Les banques « conventionnelles » n’ont pas tardé à réagir afin de ne pas perdre une partie decette manne, voire de gagner de nouveaux clients, et ont pour beaucoup d’entre elles lancé leur propres filiales islamiques.
A titre d’exemple, la part des produits islamiques dans le système bancairedes pays du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) représente 17 % des actifs totaux. Ces actifs représentent, quant à eux, uniquement 28% des actifs financiers islamiques dans le monde.
Le marché desfonds d'investissement islamiques est aussi un des secteurs de la finance islamique qui connaît une très grande croissance. Actuellement, il y a environ 100 fonds islamiques de private equity dans lemonde. Le total des actifs gérés par ces fonds excède 5 Md$; même si ce montant est en très forte croissance, il reste très faible lorsque l’on sait qu’actuellement chacun des grands fonds de LBO esten train de lever 3 fois cette somme.
Principes de la finance islamique
La lois islamique (Charia) ne s’oppose pas au principe multimillénaire de la rémunération de l’argent prêté, mais au...
tracking img