Finance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 35 (8592 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Contribution de l'audit interne à la performance financière des entreprises: cas des banques camerounaises

par Diane Fanny KAGHO NANDA
Université Catholique d'Afrique Centrale - Master en Administration des Entreprises
Traductions: Original: fr Source: |sommaire suivant | |
|[pic][pic][pic][pic][pic][pic][pic]|
|INTRODUCTION GENERALE |
|Une des conditions essentielles de la survie d'une entreprise ou plus généralement d'une organisation réside dans la capacité de ses |
|membres à agir de manière cohérente et efficiente pour atteindre les objectifs poursuivis parl'organisation. Cette nécessaire |
|coordination des comportements peut être obtenue par différents moyens. |
|Dans une très petite entreprise, le dirigeant peut vérifier directement que les tâches se déroulent de la manière qu'il juge |
|appropriée. Mais la supervision du dirigeant et l'ajustement mutuel entre les diversacteurs (H. Mintzberg, 1982) deviennent |
|rapidement inadaptés lorsque la taille de l'entreprise augmente. Certes on peut souhaiter maintenir ces pratiques, mais on ne peut |
|guère les appliquer qu'à des parties de l'entreprise. |
|Il faut donc que la direction mette en place des dispositifs permettantde suppléer à l'impossibilité d'appliquer partout la |
|supervision. Le choix de ces dispositifs vise à garantir la qualité de l'organisation à travers la performance. |
|La performance peut être exprimée en termes comptables et financiers, et dépend de la capacité à : |
|Ø se procurer des ressources au moindre coût,|
|> les préserver ainsi que le patrimoine, |
|> les utiliser de la manière la plus productive possible. |
|La performance peut également avoir uncaractère plus général : c'est la capacité à déterminer et à mettre en oeuvre de bonnes |
|stratégies dans le cadre des finalités qu'elle poursuit. Ces finalités sont variées : il peut s'agir de devenir la plus grande |
|entreprise du monde, ou bien de rester une entreprise prospère dans une spécialité, ou même d'être la plus apte à atteindre les buts |
|qu'elle s'est fixés. Une foisles finalités définies, le succès dépend de l'aptitude à définir les stratégies adaptées et à les mettre|
|en oeuvre. |
|Les dispositifs organisationnels doivent donc garantir le niveau de la |
|performance dansces deux domaines économique et stratégique. On appelle contrôle interne l'ensemble de tels dispositifs. |
|Il est souhaitable de tester périodiquement l'efficacité et la pertinence de tel ou tel aspect du contrôle interne. On appelle audit |
|le processus consistant à étudier et à évaluer le contrôle interne ou certains de ses aspects, ainsi que les performances qu'on en ||attend. Le résultat qui en découle permettra à son tour de juger de l'efficacité de l'entreprise, car le défi de chaque entreprise de |
|nos jours est d'être compétitive afin de ne pas être évincée du marché. |
|L'audit couvre un domaine de plus en plus vaste, dans lequel les cabinets indépendants et les salariés de l'entreprise...
tracking img