Froit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7630 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Cahiers de la Recherche

CLAREE Centre Lillois d’Analyse et de Recherche sur l’Evolution des Entreprises UPRESA CNRS 8020

CONTROLE ET STRATEGIE : ELEMENTS EMPIRIQUES

Olivier de La Villarmois IAE - Université des Sciences et Technologies de Lille 104, avenue du Peuple Belge - 59043 Lille Cedex Tél.: 03.20.12.34.50 - Fax.: 03.20.12.34.00
Olivier.de-La-Villarmois@iae.univ-lille1.frHubert Tondeur IAE - Université des Sciences et Technologies de Lille 104, avenue du Peuple Belge - 59043 Lille Cedex Tél.: 03.20.12.34.50 - Fax.: 03.20.12.34.00
Hubert-Tondeur@iae.univ-lille1.fr

Responsable de la publication : Didier Cazal Professeur des Universités

Mai 2005.

1

CONTROLE ET STRATEGIE : ELEMENTS EMPIRIQUES

Résumé : Les théoriciens du contrôle soulignent fréquemmentle couplage qui devrait exister entre la stratégie d’une organisation et son système de contrôle. Cette recherche tente d’identifier les systèmes de contrôle développés par les entreprises en fonction de leur comportement stratégique décrit selon la typologie de Miles et Snow. Une réflexion est également proposée sur la caractérisation des systèmes de contrôle. Les prospecteurs apparaîtront commeayant les systèmes de contrôle les plus développés.

INTRODUCTION .......................................................................................................... 3 1. LE CONTROLE DE GESTION COMME OBJET D'ANALYSE........................ 3 1.1. LES REPRESENTATIONS DU CONTROLE FACE AUX DIFFICULTES DES PRATICIENS ...... 3 1.2. LE MODELEAMI..................................................................................................... 5 2. LES INTERACTIONS STRATEGIE / CONTROLE............................................. 6 2.1. UNE SYNTHESE DES TRAVAUX................................................................................. 7 2.2. LE CHOIX D’UNE TYPOLOGIE DE COMPORTEMENTS STRATEGIQUES ......................... 8 2.3. LESHYPOTHESES..................................................................................................... 8 3. ELEMENTS DE METHODE.................................................................................... 8 3.1. LA CARACTERISATION DU COMPORTEMENT STRATEGIQUE ...................................... 8 3.2. LA DESCRIPTION DU SYSTEME DE CONTROLE........................................................... 9 3.3. LA CONSTITUTION DEL'ECHANTILLON ................................................................... 10 4. RESULTATS ET DISCUSSION............................................................................. 10 4.1. LA VALIDATION DU MODELE AMI......................................................................... 10 4.2. LA RELATION STRATEGIE / CONTROLE................................................................... 12 CONCLUSION ............................................................................................................. 13 ANNEXE : ELEMENTS DE QUESTIONNAIRE .................................................... 14 RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES ................................................................... 15

2

INTRODUCTION
Au début du XXème siècle, l’émergence de la structuredivisionnelle a entraîné le développement de nouvelles méthodes de management dont le contrôle de gestion (Chandler 1962, Bouquin 1994). Depuis, les évolutions du contrôle et de la comptabilité de gestion sont généralement considérées comme mineures (Kaplan, 1984). Ce constat a une implication grave : un ensemble de techniques développé dans un environnement particulier est utilisé par desorganisations extrêmement hétérogènes. Il est à l’origine de ce qui est souvent appelé la “ crise ” du contrôle de gestion (Lorino, 1995 ; Bouquin, 1996). La faillite du modèle dominant de contrôle suscite deux catégories de réactions. La première, qui est ambitieuse, consiste à proposer un nouveau modèle. Le développement de l’ABC / ABM illustre ce type de réaction (Bréchet et Mévellec, 1999). La...
tracking img