Generation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2571 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Thème A - Entreprendre et gérer
Les logiques managériales et entrepreneuriales

Liens intéressants :

•  http://www.creeruneentreprise.fr/    Le site du Greffe du Tribunal de Commerce de Paris dédié à la création d’entreprise
Conditions légales
• http://www.apce.com/  – Agence pour la création d’entreprise
• Emission :  construire sa boite
 Entreprendre n’est pas unesimple succession d’opérations juridiques et de gestion. Entreprendre consiste en premier lieu à repérer des opportunités de développement, puis à prendre les risques nécessaires pour créer l’activité nouvelle correspondante ou dynamiser une activité existante. La logique entrepreneuriale implique donc une capacité à anticiper, à se projeter et à innover. Elle suppose également la mise en œuvre d’unprojet entrepreneurial cohérent articulant contraintes, compétences et ressources.
La logique entrepreneuriale fondée sur la prise de risques se distingue ainsi de la logique managériale qui consiste, pour le manager, à optimiser les ressources qui lui ont été confiées. Ces deux logiques peuvent cependant coexister au sein d’une même entreprise.
 

I – La logique entrepreneuriale

A –Notion d’entrepreneuriat
La notion d’entrepreneuriat est assez facile à cerner – il s’agit de l’engagement d’une personne dans le cadre d’un projet d’entreprise donc d’une dynamique d’action s’inscrivant avant tout dans une logique de recherche d’indépendance.
L’entrepreneuriat consiste donc à lancer un projet, à organiser les ressources nécessaires et à assumer tant les risques que les bénéfices. Y a-t-il un profil type de l’entrepreneur ?
De nombreux consultants, conseillers et chercheurs ont tenté de répondre à cette question. Il n’y a pas à proprement parler de profil type ! Il semble toutefois que l’on puisse dégager certaines traits marquants communs à la plupart des créateurs (ou tout au moins assez fréquents) :
> Ils sont souvent âgés de 25 à 35 ans
> Leur origine sociale estfavorable à la création d’entreprise
> Ils ont une expérience professionnelle assez significative mais dans laquelle ils ne se sont pas réellement épanoui.
> Ils recherchent l’indépendance
> Ils ont des diplômes
> Ils sont particulièrement impliqués et travailleurs
> Ils sont tenaces, cherchent à convaincre et ont le sens de l’initiative
> Ils savent très bien s’entourer de gens compétents pourles domaines ou ils ne le sont pas
Il est certain que la réussite d’une affaire dépendra beaucoup du déterminisme de l’entrepreneur ainsi que de ses compétences.
On imagine bien que tout entrepreneur doit être un battant volontaire et tenace. Ces qualités ne doivent toutefois pas se transformer en défauts et il est nécessaire qu’il sache également s’autocritiquer.
Il doit également savoirs’adapter aux évolutions de l’environnement et être très réactif par rapport à ce même environnement.
En principe, il sait tirer les leçons de ses échecs et même en tirer profit. Dans tous les cas de figure, il ne conçoit pas une vie monotone et sait ‘rebondir ».
Réussir représente aujourd’hui un enjeu difficile et ceci d’autant plus que la crise étouffe de nombreux marchés. Si la création d’entrepriseétait assez aisée autrefois, l’exacerbation de la concurrence et les exigences macro et micro environnementales d’aujourd’hui rendent plus difficile l’accession à la réussite et au profit.
En clair, se lancer dans une dynamique de création d’entreprise suppose aujourd’hui un certain bagage et une expérience professionnelle réelle. 
 Les formes de l’entrepreneuriat :
- Création : L’entrepreneurcréer une activité indépendante nouvelle.
- Reprise : L’entrepreneur rachète une entreprise existante pour la développer.
- Franchise : L’entrepreneur entre dans une activité déjà existante. (Mc Do,..)
- Essaimage : Le créateur est salarié d’une grande entreprise qui l’aide à créer une
entreprise indépendante.
B – Le processus entrepreneurial
Le projet, l’entreprise, c’est l’objectif à...
tracking img