Gestion des entreprises publiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2027 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES PRINCIPAUX CPURANTS DE LA PENSE ECONOMIQUE LIBERALE
ILes précurseurs 1- Les mercantilistes

XVI° et XVII° s. dans le contexte de la première mondialisation, conséquence des voyages de découvertes et dans un contexte politique de monarchie absolue. Ces penseurs de l’économie veulent comprendre comment un pays peut devenir plus riche et ils sont convaincus qu’on devient plus riche lorsque lestock d’or et de métaux précieux augmente. Ils vont proposer des solutions pour augmenter dans chaque pays les quantités d’or et de métaux précieux. En Espagne et au Portugal il s’agit d’en ramener le plus possible d’Amérique Latine, en Angleterre ou en Hollande il faut que les compagnies de commerce qui gèrent e transport maritimes aient le monopôle des échanges internationaux, En France ontrouve une volonté de construire des manufactures contrôlés par l’Etat, le but étant de fabriquer des produits prestigieux et faire entrer de l’argent dans les caisses de l’Etat. C’est une stratégie très protectionniste, une vision trop étroite de l’activité économique, s’appuyant trop sur l’accumulation de métaux précieux et délaissant le progrès technique. 2- Les physiocrates Ils pensent que c’estla production, et principalement la production agricole qui est à l’origine de la richesse (la RI n’a pas commencé), si on veut qu’un Etat s’enrichisse il faut améliorer la production agricole. Ils ne sont pas protectionnistes, ils sont pour le libre échange des produits agricoles. Ils sont les premiers précurseurs des penseurs économiques modernes. IILa pensée économique libérale classique

AuXVIII° s. Une réflexion philosophique sur la liberté, la liberté des individus, des échanges. 1- Adam Smith Adam Smith (1723-1790) est le fondateur du libéralisme moderne : -il rappel que la richesse provient de la production matérielle. -il met en avant la division du travail : on travail mieux quand le travail est fractionné. -« la main invisible » du marché : nous sommes égoïste, l’homme travailpour lui mais sans le savoir il travail pour le reste de la société, de façon invisible il fait fonctionner le système. Il travail, fait des profits, consomme, fait profiter, fait consommer…. La quête invisible du profit fait fonctionner l’ensemble du système. -Que doit faire l’Etat dans l’activité économique ? Le domaine d’intervention de l’Etat doit être limité. Il doit s’occuper de la défense,de la police, de la justice, il doit garantir le cadre juridique des affaires, il peut aussi financer des ouvrages publiques (ports, ponts) qui coutent trop chère aux privés. Il pense

même que l’Etat peut prendre en charge l’éducation des pauvres. Mais pour le reste l’Etat n’a pas à intervenir d’avantage, à règlementer l’activité économique, à subventionner les entreprises. Doctrine de l’Etatgendarme. -La valeur : comment définir le prix des choses ? -Comment savoir combien payer qqn ? Il ne faut pas descendre en dessous du salaire de subsistance -Le commerce international : Smith est favorable au libre échange mais à la théorie des avantages absolus : il conseil aux entreprises d’un pays de se spécialiser là où elles sont les meilleures, et ainsi elles pourront affronter laconcurrence internationale. 2- Thomas Robert Malthus (1766-1834) Il constate dans un premier temps qu’il y a beaucoup de pauvre et se dit qu’il faut les aider. Puis il se dit que finalement il ne faut pas les aider. Il part du constat que la population augmente mais surtout qu’elle augmente beaucoup plus vite que la production, il estime qu’a terme, la planète ne pourra pas nourrir les hommes, donc il nefaut pas nourrir les pauvres pour éviter qu’ils ne fassent trop d’enfants. -> Il faut arriver à responsabiliser les pauvres et arriver à une situation où l’on fait moins d’enfants afin que l’on soit capable de nourrir ces enfants. Comment faire moins d’enfants ? Malthus est pasteur : il prône la morale et l’abstinence avant le mariage. Erreur : la population n’augmente pas plus vite que la...
tracking img