Gestion des sols

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (400 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les teneurs du sol en matière organique étaient surtout plus élevées dans les sols cultivés en semis direct, mais on n'a observé aucune tendance uniforme dans le cas des rotations. La présence decarbone actif constitue un indicateur de la proportion de matière organique facilement assimilable en tant que source de carbone et d'énergie pour les microorganismes du sol. Il semble toutefois que cene soit pas un indicateur fiable des différentes rotations.

La présence d'azote potentiellement minéralisable témoigne de la capacité du sol à transformer l'azote des résidus organiques en ammoniumdisponible pour la plante. Ce type d'azote était plus abondant dans les sols cultivés en semis direct, et légèrement plus abondant en présence de légumineuses.

Les teneurs en éléments nutritifstémoignent des teneurs en phosphore et en potassium obtenues par les analyses de sol et elles étaient relativement constantes. En moyenne, ces teneurs étaient plus élevées dans le cas des sols cultivés ensemis direct. Dans le cas des rotations, les teneurs obtenues ne variaient pas beaucoup en fonction du type de travail du sol. Comme prévu, les sols cultivés avec la charrue à socs en monoculture desoya présentaient les résultats les plus faibles.
Travail du sol et résidus

Les cultures en semis direct contribuent grandement à la santé du sol. Le semis direct protège en effet le sol del'érosion, préserve la matière organique, améliore la structure du sol (ainsi que l'aération et le drainage), intensifie la vie du sol et la stabilité des agrégats. Dans bon nombre de cas, il s'agit dumeilleur système au plan économique. Il se peut toutefois que le semis direct ne convienne pas à certaines cultures ou situations. Lorsqu'il est nécessaire de travailler le sol, que ce soit pour une seuleculture ou plusieurs en rotation, il est recommandé de ne travailler le sol que pour permettre les semis. Laisser au moins 50 % de résidus à la surface du sol pendant l'hiver. Si cela n'est pas...
tracking img