Gratuite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1249 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Gratuité (économie) WIKIPEDIA

Un bien ou un service est gratuit lorsqu'il peut être obtenu sans qu'aucune contrepartie, en particulier pécuniaire, n'ait à être fournie.
Sommaire:
1 Un concept ambigu
- TANSTAAFL
2 La gratuité du web
3 Notes et références
4 Voir aussi
4.1 Articles connexes
4.2 Lien externe

Un concept ambigu

Le terme est souvent galvaudé puisque dans laréalité rien n'est tout à fait gratuit : dans la plupart des cas il est bien nécessaire que quelqu'un assume le coût, et même quand ce n'est pas le cas, il existe au moins un coût d'opportunité (différence entre la valeur du bien obtenu et celle du bien le plus intéressant auquel on renonce par le simple fait d'accepter le bien gratuit).
Plusieurs concepts aux modes de financement très différents sontsouvent confondus.
article promotionnel ou gratuité temporaire : un article est donné afin de rendre le consommateur intéressé à ou dépendant du produit, à faire la promotion d'un produit. Dans ce cas l'article gratuit est financé par les achats - payants ceux-là - des autres actuels ou futurs consommateurs, la gratuité est assurée pour une période limitée dans le temps.
compris dans le prix,l'article est vendu avec un autre bien ou service, de manière indissociable. Par exemple, une voiture est vendue avec la climatisation comprise ou "pour un euro de plus" ; autre exemple, une salle de mariage est gratuitement fournie à condition de payer le traiteur. En réalité, le prix indiqué pour le premier article couvre les frais de l'ensemble. À noter que la vente liée d'un bien et d'unservice (Par ex : étude technique et son chantier ; un ordinateur et des logiciels) est interdite en France et en Belgique.
Une forme du compris dans le prix est la vente par lot et tous les système de remboursement partiel sous condition. Par exemple pour avoir les "20 % gratuits", il faut acheter les 80 % payants ; pour que l'antivirus soit gratuit, il faut souscrire un abonnement auxindispensables mises à jour de la base de données virales ; pour que le terminal téléphonique soit gratuit, il faut payer l'abonnement pendant au moins plusieurs mois ; pour obtenir le remboursement, il faut fournir des renseignements exploitables par le service marketing (liste de courses via les cartes fidélité, adresse, ...)
payé par l'impôt, certains services publics apparaissent gratuits, leur coûtétant pris en charge par la collectivité : l'enseignement1, l'intervention des pompiers, certains services de santé, les transports publics dans certaines localités... Dans le transport, l'usage de la voirie publique est gratuit sauf les rares cas de voies à péage ;
payé par une contrainte ou une nuisance : le bien est gratuit mais c'est le payeur qui en défini la nature, les conditions, etc.,différentes voire opposées à ce que souhaiterait le bénéficiaire, et au bénéfice du fournisseur ; ainsi un gouvernement ou un groupe missionnaire peut-il définir le contenu de l'enseignement "gratuit" et influencer les jeunes, et plus tard obtenir d'eux ce qu'il souhaite, notamment sur le plan de l'adhésion à des objectifs religieux, politiques ou militaires. Au bien gratuit fourni est associé unélément au bénéfice du fournisseur, éventuellement désagréable pour le bénéficiaire (mais pas assez désagréable pour qu'il renonce au bien). La forme la plus évidente est le financement par la publicité : une chaine de télé ou de radio fournit gratuitement un programme aux auditeurs, mais insère des temps de publicité qu'elle vend à des annonceurs.
payé par un don, la gratuité du produit ou servicerendu peut aussi participer d’une volonté plus ou moins « altruiste », « philanthrope », « solidaire » ou « charitable », sans recherche de profit. Ce type de gratuité peut être le fait de particuliers bien sûr, d’associations privées à but non lucratif. Si ses auteurs parviennent à ne pas faire payer leurs biens et services aux bénéficiaires, c’est grâce au bénévolat, aux dons mais aussi aux...
tracking img