Grillon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1944 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pourquoi un gros grillon est moins consommateur d’énergie qu’un petit grillon!

Résumé

L’étude concerne principalement deux paramètres biologiques chez un grillon : le métabolisme et le métabolisme spécifique. S’ils peuvent s’exprimer de façon non proportionnelle à la masse, alors les paramètres suivent une loi allométrique. Afin de pouvoir vérifier ce principe, une expérience sur laconsommation de CO2 des grillons a été effectuée à l’aide d’un circuit composé d’une chambre métabolique. Ceci a permis de relever l’ensemble des données utiles à l’analyse. Les résultats ont été traduits sous forme de graphiques nécessaires à la visualisation de la relation étudiée. La recherche a permis de montrer l’influence de la masse sur le métabolisme et le métabolisme spécifique chez le grillon.Introduction 

Les petits et grands organismes, ont des relations différentes avec leur environnement, étant donné que plusieurs processus physiques et physiologiques varient de manière non proportionnelle à la taille. Ce phénomène s’appelle l’allométrie. (RICKLEFS, M ., 2005). On parle aussi de la croissance d’un organe animal qui se développe plus vite ou plus lentement que l’ensemble ducorps, de sorte que les proportions de celui-ci changent avec l’âge (Grand dictionnaire encyclopédique Larousse, 1982).

Eugène Dubois et Louis Lapicque découvrent en 1980 que la relation entre la taille du cerveau et la taille du corps chez les mammifères obéit à une loi de puissance. Ce modèle de « puissance » exprime une relation allométrique. D’un point de vue biologique cela peu se traduirecomme cet exemple extrême d’allométrie chez le crabe uca sp. En effet, pour le mâle, l’une des deux pinces qui, au début, pèse 8% du poids du corps, prend un énorme développement et atteint à peu près 62% du poids du reste du corps (Grand dictionnaire encyclopédique Larousse, 1982). Le fait que beaucoup de scientifiques utilisent l’allométrie pour expliquer certains phénomènes montre que cettenotion est un principe fondamental de la physiologie animale.

L’évolution non proportionnelle d’un organe par rapport, au corps n’est pas le seul phénomène qui s’explique par l’allométrie. Comme RICKLEFS (2005) a dit, cela peut s’appliquer à des processus physiques et physiologiques, ce qui va être l’objet de l’étude. Celle-ci porte sur le grillon, elle a été effectuée en laboratoire ou ils’agissait de montrer la corrélation entre la masse et le métabolisme (ou le métabolisme spécifique) chez un grillon. Les relations masse/métabolisme et masse/ métabolisme spécifique sont-elles non- proportionnelles et donc allométriques?

Matériel et méthode :

Manipulations
La section suivante présente le protocole qui a été employé lors de l’expérimentation, ainsi qu’une description desdifférents instruments qui ont été utilisés. Tout d’abord, ce sont 80 grillons provenant d’une animalerie locale, qui ont été pris pour faire l’expérience. Leur masse variait entre 0,036 gramme (g) et 0,3904 g. Ensuite, un montage « Qubit systems » a été assemblé, afin de pouvoir calculer la quantité de gaz carbonique (C02), consommée par un grillon.

Ce montage a été fait à partir de l’analyseur deC02 S151 (IRGA) de la compagnie Qubit systems branché à un ordinateur. Il faisait partie d’un circuit fermé, où une pompe à air, un débitmètre, une chambre métabolique, un dessiccateur, une sonde, une interface, étaient reliés entre eux. Le logiciel « Logger Pro » a été utilisé pour acquérir ces données.

Une fois ces étapes effectuées, il est important de calibrer l’appareil de la compagnieQubit systems en fonction du logiciel utilisé. Pour le besoin de l’expérience, une calibration à 0ppm et à 500 ppm a été effectuée. Une fois le montage et la calibration effectués, il faut prendre un grillon, le peser et le mettre dans la chambre à métabolisme. Ensuite, le logiciel enregistre les données durant 30 minutes. Une courbe sur la quantité de gaz carbonique consommée en fonction du...
tracking img