Guillaume apollinaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (307 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Guillaume Apollinaire, pseudonyme de Wilhelm Apollinaris de Kostrowitzky (26 août 1880 - 9 novembre 1918) est le principal poète français des premières décennies du XXe siècle,auteur notamment du Pont Mirabeau. Il a également écrit des nouvelles et des romans érotiques (Les onze mille verges, 1907). Il a pratiqué le calligramme (terme de son invention).Il fut le chantre de toutes les avant-gardes artistiques (les Peintres cubistes, 1913) et, poète (Alcools, 1913 ; Calligrammes, 1918) ou théoricien (l'Esprit nouveau et lespoètes, 1917), un précurseur du surréalisme (Les Mamelles de Tirésias, 1917).
Sans père ou enfant non reconnu (né à Rome), il vivra avec sa mère qui est une femme aventurière, celle-cil'emmènera en Belgique(Stavelot), Italie, et à Monaco.
A 20 ans il fréquente la bohème parisienne où il vit d'expédients : littérature alimentaire (romans populaires d'aventure,héroïque, ou érotique). Soupçonné dans le scandale de la Joconde, il fera de la prison à la Santé.
Il fut précepteur dans une famille allemande. C'est chez cette famille qu'ilrencontre une anglaise prénommée Annie avec qui il aura une aventure amoureuse. Lorsque Annie le quitte, il la suit en vain jusqu'en Angleterre, c'est suite à cela qu'il sedestinera à l'amour impossible.
De retour en France en 1908, on lui connaîtra une liaison avec l'artiste peintre Marie Laurencin. En 1910, il commence l'écriture de poèmes recueillisdans Alcools.
Il s'engage dans l'armée en 1914, il dira avoir aimé la guerre en parlant de beau spectacle. La guerre est pour lui l'occasion de se livrer à une vie de plaisirs.Blessé à la tête par un éclat d'obus en 1916, il retourne à Paris.
Guillaume Apollinaire meurt en 1918 de la grippe espagnole. Il est enterré au cimetière du Père Lachaise à Paris.
tracking img