Hazrat oumar (r.a)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1676 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Hazrat Oumar (r.a)

I/ Nom
Il s’appelle Oumar. Il était connu comme Al-Farouck. Al-Farouck signifie la personne qui fait la différence entre la vérité et ce qui est faux. Son titre était Abou-Hafs. Le prophète lui avait donné ce titre le jour de la bataille de Badr. Hafs veut dire « lion ».

II/ Parent et tribu
Le père de Hazrat Oumar (r.a) s’appelait Khattâb et sa mère s’appelait Khâtma.Elle était la sœur d’Abou Djahal. Ils appartenaient à la tribu des Qouraïch. 

III/Naissance
Il est né 13 ans après l’incident des éléphants c'est-à-dire 12 ans après le prophète .

IV/ Sa vie avant l’Islam
On ne connaît pas beaucoup de sa vie avant l’Islam. Il était considéré parmi les nobles de sa tribu. Il a été désigné comme représentant des Qouraïch lors des guerres.

V/ Sonacceptation a l’Islam
Au début, lorsque le prophète commença à invité les gens de Makkah vers l’Islam, ils s’opposèrent à lui. Ils refusèrent d’accepter ce que le prophète leur présenté. Parmi eux il y avait Hazrat Oumar (r.a). Il devint lui aussi un ennemi du prophète . Un jour, il décida de tuer Nabi-é-Karim . Cependant, en chemin il fut informé que sa propre sœur avait embrassé l’Islam.Immédiatement il changea de direction et se dirigea vers la maison de sa sœur. Il entra dans la maison et frappa son beau-frère jusqu’à ce que son sang se mette à couler et qu’il tomba parterre. Sa sœur s’interposa et dit : « Mon frère ! Tu peux faire ce que tu veux. Nous avons accepté l’Islam. »
Cela fit un effet sur le cœur de Hazrat Oumar (r.a) et lui demanda de lui montrer les passages du qour’aan qu’ilsétaient en train de récité. Sa sœur lui apporta quelques pages du qour’aan.
Lorsque Hazrat Oumar (r.a) voulu toucher le parchemin, elle l’arrêta en lui disant : «  Ceux qui sont impurs ne peuvent pas le toucher ». Quelques versets de la sourate Tâha lui furent récités. Dès qu’il entendit ces versets, il commença a pleuré et été près a accepté l’Islam immédiatement. Il se rendit alors à l’endroitoù le prophète avec l’intention d’accepter l’Islam.
Son acceptation de l’Islam renforça les musulmans et l’Islam et le prophète pût accomplir la salah ouvertement dans la masdjid.

VI/ Emigration de Madinah
Quand le prophète autorisa l’émigration vers Madinah, les musulmans quittèrent Makkah en secret, mais Oumar (r.a) partit en plein jour. Il dégaina son épée, pris son arc et alla versla Kaaba ; il en fit le tawâf et déclara devant tout le monde : « Que celui qui veux que sa mère le perde, que ses enfants deviennent orphelin et que son épouse soit veuve, vienne à ma rencontre derrière cette vallée, car je pars vers Madinah » Il partit et personne n’eût le courage de le suivre.

VII/ Sa vie a Madinah
A Madinah, Hazrat Oumar (r.a) était toujours aux côtés du prophète . Il lesoutenait dans sa tâche, l’aidait et combattait dans la voie d’Allah avec sa personne et ses biens. Le prophète le choisi en raison de sa sagesse et de sa foi inébranlable, pour être son ministre tout comme Abou Bakr (r.a)
Pendant plus de 15 ans, Oumar (r.a) prit part à toutes les batailles aux côtés de Rassouloullah et partit à la tête de plusieurs détachements de cavaleries. Avant de mourir,le prophète annonça la bonne nouvelle du paradis en lui disant : « J’ai vu au paradis un palais en or et lorsque j’ai demandé à qui il était destiné, on m’a dit qu’il était a Oumar bin Khattâb ».

La mort du prophète fit un choc étourdissant a Oumar (r.a). Il ne put le croire tant et si bien qu’il tira son épée et jura qu’il coupera la tête de celui qui dit que Rassouloullah est mort. Ilétait accablé de douleur, « Vivre sans le prophète était impossible » pensa t’il.
Et si le prophète n’était plus, comme disent les gens, qu’adviendra-t-il de l’Islam et des musulmans ?
Ces sombres pensées lui enlevèrent toute sa raison.
C’est seulement lorsque Abou Bakr (r.a) fut de retour et prononça un sermon qu’Oumar (r.a) se calma et repris ses sens.
Lorsqu’Abou Bakr (r.a) fut désigné...
tracking img