Histoire de la danse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4511 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire de la danse
* Table des matières

A. ORIGINES 4
B. ANTIQUITE 5
C. LE MOYEN AGE et LA RENAISSANCE 5
D. LE XVII° siècle 5
E. LE XVIII° siècle 6
F. Le XIX° siècle 6
1. Première moitié du XIXème siècle : le ballet romantique 6
2. Dernière partie du XIXème siècle : le ballet académique 6
G. Le XX° siècle 7
1. Le ballet russe 7
2. Les ballets suédois 83. L’école Néoclassique 8
3.1. Georges Balanchine 8
3.2. Serge Lifar 8
4. La danse moderne 9
4.1. PREMIERE EPOQUE (1900-1930) 9
4.1.1 Isadora Duncan (1878-1927) 10
4.1.2 Loic Fuller (1862-1982) 10
4.1.3 Ruth Saint Denis et Ted Shawn 10
4.1.4 Mary Wigman 11
4.2 LES ANNEES 1930 11
4.2.1 Martha Graham 11
4.2.2 Doris Humphrey 11
4.2.3 Hanya Holm 11
4.3. LES DEVELOPPEMNTS DEL’APRES-GUERRE 11
4.3.1 Merce Cunningham 12
4.3.2 James Waring et Twyla Tharp 12
4.3.3 Pina Bausch 12
4.3.5 Roland Petit et Maurice Béjart 12
4.3.6 Carolyn Carlson 12
4.3.7 Le renouveau français 12
4.3.8 Le renouveau européen 13
4.3.9 Une ouverture vers le ballet 13
4.3.10 Promotion de la danse contemporaine 13

INTRODUCTION

Trouve-t-on à l’heure actuelle des peuples qui nepratiquent pas la danse sous l’une ou l’autre de ses formes ?
Au fil du temps, la danse a toujours été là, plus ou moins présente, plus ou moins à l’honneur, mais toujours présente.
Faire l’étude de la danse, c’est faire l’étude de l’humanité.
La danse est le miroir de notre société.
Qu’est ce que la danse ?
La danse est une suite de mouvement du corps exécutés en rythme selon une certaineordonnance et généralement accompagnés d’une musique, mais pas toujours.
Le corps peut réaliser toutes sortes d’actions comme tourner, se courber, s’étirer ou sauter. En les combinant selon des dynamiques très variées, on peut inventer une infinité de mouvements différents.
La danse peut être un art, un rituel ou un divertissement. Elle exprime des idées ou des émotions ou raconte une histoire.Chaque peuple danse pour des motifs distincts et de façons très révélatrices de leur mode de vie.

ORIGINES

On fait remonter l’histoire de la danse à la préhistoire, au paléolithique, en se basant sur des peintures rupestres de cette période (personnages revêtus de dépouilles animales qui semblent danser), lesquelles montrent des sortes de danses primitives.
La danse fut d’abord un actecérémoniel et rituel, c'est-à-dire qu’elle était une supplique adressée aux dieux dans le but :
* De conjurer le sort (danse pour faire tomber la pluie)
* De donner du courage (danse de la guerre ou de la chasse)
* De plaire aux dieux (antiquités égyptienne, grecque et romaine)
Egypte : la danse est liée aux fêtes religieuses où le célèbre la renaissance du Dieu Osiris (symbole des cyclessaisonniers du Nil).
Grèce : ils ont associé la danse aux arts, à la religion et à la philosophie
La danse est liée aussi aux cérémonies religieuses, dont celle de Dionysos, dieu du vin. Elle apparait dans le théâtre.
Rome : des artistes itinérants la pratique, comme le jonglage et l’acrobatie. Mais la danse jugée par certains comme immorale finit par dégénérer.

ANTIQUITE

A la fin del’antiquité, la danse perd peu à peu son aspect ritualiste, pour devenir une distraction où l’esthétisme prend le dessus lors de spectacles ou de fêtes collectives.

LE MOYEN AGE et LA RENAISSANCE

Le Moyen Age est dominé par l’église chrétienne qui désapprouve la danse, jugée décadente et immorale. Le peuple continue à danse lors des fêtes de villages et cela va donner les danses folkloriques.Des éléments de ces danses paysannes vont être repris plus tard dans les danses de cour, qui vont donner lieu au ballet

Ex de danse au Moyen Age : la carole, la danse macabre, le branle, la tarentelle
Ex de danse à la Renaissance : l’allemande, la courante, la gaillarde, la pavane, la volte.

LE XVII° siècle

La danse classique commença à s'épanouir sous le règne de Louis 14, qui...
tracking img