Histoire de leclerc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5309 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les années 50 1949 : À la fin de la 2ème guerre mondiale, alors que les tickets de rationnement viennent de disparaître, Edouard Leclerc prend conscience du rôle essentiel que le commerce doit désormais jouer et ouvre son premier magasin, dans sa maison de Landerneau. Il a 23 ans et peu d'argent en poche. Son pari : vendre à prix de gros, beaucoup moins cher que le commerce traditionnel. Saméthode : acheter moins cher et éviter les intermédiaires. 1952 : Le succès d'Edouard Leclerc se confirme. Il refuse de pratiquer les prix imposés et se heurte à de grands industriels qui refusent lui livrer leurs produits. 1956 : Pour la première fois Édouard LECLERC vend des vêtements. Son credo est toujours le même : vendre moins cher, avec d'autres méthodes pour que la majorité des consommateurs enprofite. Plusieurs marques refusant de vendre leurs produits, les centres E.LECLERC portent le combat sur le terrain juridique et obtiennent gain de cause. Au fil des ans, la gamme s'élargit. Les années 60 1960 : Les circulaires Fontanet, ministre des Affaires Economiques, modifient la législation sur le refus de vente. E.LECLERC engage ses premiers procès et gagne ses premières victoiresjudiciaires contre les marques récalcitrantes. Cette année là, le magasin de Landerneau affiche 3 millions de nouveaux francs de CA. Les années 70 1973 : Au nom de la défense du petit commerce, la loi Royer soumet les supermarchés de plus de 1000 m² et les extensions de surface à autorisation des pouvoirs publics. Edouard Leclerc part en guerre contre ce texte qui menace les prix bas et la libreconcurrence. Premiers pas dans la culture. A Tarbes, le centre E.Leclerc crée le premier Centre Culturel privé : le Parvis. 1979 : Pour fournir une essence moins chère au consommateur, Edouard Leclerc s'attaque au monopole des compagnies pétrolières. Depuis 3 ans, déjà, il pratique des rabais sur les prix des carburants. Son fils, Michel-Edouard Leclerc, créé la société d'importation pétrolière SIPLEC. Laconcurrence se renforce. Les distributeurs se lancent dans une guerre des prix qui profite au client. Victoire définitive en janvier 1985 avec la décision de la Cour de Justice européenne. Le gouvernement français libère les prix des carburants. Les années 80 1981 : Pour démocratiser l'accès à la lecture, Edouard LECLERC développe des rayons livres. Il passe outre la loi Lang, qui impose le prixunique du livre. Au nom de la libre concurrence, il continue de vendre les livres 20 % moins cher. Le gouvernement multiplie les procès. E.LECLERC riposte en important ses livres des autres pays européens. En 1985, le gouvernement imposera par décret à l'importateur de respecter le prix fixé par 1'éditeur européen. Mais déjà E.LECLERC est le deuxième libraire de France. 1994 : Les centres E.LECLERCinaugurent le concept d'espace culturel : 30 000 à 80 000 références de livres et 20 000 à 30 000 références de disques ! Ces produits représentent alors 2,2 % du chiffre d'affaires mais l'objectif fixé est ambitieux : 6 à 7 % du CA et une centaine d'espaces culturels à terme. 1995 : Pour renforcer son implication concrète dans la protection de l'environnement, E.LECLERC supprime les sacs perdus.L'enseigne lance une grande campagne de sensibilisation et met en place dans tous ses centres le premier sac renouvelable à vie et consigné 1 franc. 1996 : Nouvelle offensive du gouvernement contre les grandes surfaces avec la loi Raffarin. Les autorisations seront obligatoires au-dessus de 300 m². E.LECLERC conteste cette mesure au nom de la libre concurrence et de la défense du consommateur.Dès octobre, plus de 7 millions de consommateurs découvrent, pour la première fois à l'échelle nationale l'EURO dans les centres E.LECLERC.
1997 : Pour redonner un véritable repère de choix au consommateur, E.LECLERC lance la marque "Marque Repère" ®. Plus qu'une marque de distributeur, c'est un label attribué à des produits de qualité au moins équivalente à celle des grandes marques 20 % moins...
tracking img