Histoire moderne: du 16eme au milieu du 19eme siècle.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2748 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire moderne: du 16eme au milieu du 19eme siècle.

L'espace et les Hommes:

1/ L'espace:
1.1/ Un royaume qui s'accroit.

La France est une notion qui n'existe pas vraiment à l'époque quand on regarde la carte de Guillaume Postel (Cartographe du roi). La France en temps qu'espace pose problème à la fin du 16eme siècle. Le royaume de France est le domaine du roi de France, mais c'estaussi l'espace le plus densément peuplé, le plus compacte, une puissance politique (le roi fait parmi les plus puissant d'Europe avec celui d'Allemagne.), et c'est le royaume des mers et des terres. C'est donc l'espace qui fait ce royaume le plus puissant.
Il y 2 descriptions de la France:
Celle de Jules Caesar: il décrit et borne la Gaule de l'océan Atlantique aux Pyrènes et au Rhin.
Celledu traité de Verdun: l'empire de Charlemagne avec 3 royaumes, borné par 4 rivières: l'Escaut (au nord), la Meuse, la Saune et le Rhône.
Les rois de France veulent étendre leur domaine, à qui on donne 2 définitions:
La féodale dit que le domaine réunit famille et possessions sous un suzerain.
Le jurisconsultes définit la France comme celle qui dit la loi, rend la justice et fait la paixet la guerre.
Le royaume de France s'accroit. L'autorité du roi n'est pas partout et le roi veut posséder tout le domaine. La France est en retrait:
Au nord: la France et l'Artois appartiennent aux Habsbourg d'Espagne.
A l'est: L'empereur d'Allemagne contrôle les évêché de Messe, Tour, et Verdun, qui sont des terres d'empire (c'est à dire les Habsbourg de Vienne)
La France a perdu leRoussillon, mais le roi accroit son domaine dans le sud-est; il est roi dauphin du viennois et compte de province, il est souverain de l'autre Rhône. Le roi de France ne possède pas Avignon, et le compte Renaissin.
Les 3 évêchés de Messe , Toule et Verdun, sont acquis par la France en 1648. Bruges et Bresse sont conquis en 1601, le roi de France possède la région de Pau en 1620. En 1648 toutel'Alsace (sauf Strasbourg) devient française. Le Roussillon, l'Artois et une partie du Hainaut sont acquis par Louis XIV en 1659. Une partie de la Flandre l'est en 1668, en 1678 c'est au tour de la Franche Compté, et la Corse en 1768.
Le roi fait valoir ses droits à hériter et à se marier pour gagner des terres (c'est de l'appropriation patronale). Il fait aussi valoir ses droits de suzerain; ildevient le patron de Messe, Tour, et Verdun, en utilisant les juristes pour qu'ils remontent dans leur généalogie. Mais c'est la guerre qui devient le moyen le plus efficace et le plus sûr d'accroitre un territoire. En 1566, l'ordonnance de Moulin définit pour la première fois l'inailiénabilité (ne peut pas être vendu) du domaine. Le roi de France n'a plus le droit de vendre ses terres. Cela définitaussi la notion d'apenage; c'est à dire être titulaire à titre temporaire des terres et des droits qui appartiennent au roi, car il faut éviter la création de dynasties secondaires et concurrentes. (Ils veulent limiter les pouvoirs des frères du roi, qui on des prétentions.)

1.2/ Les limites:

Les frontières ne sont pas représentée sur la carte de Guillaume Postel. Il faut alors délimiterl'espace ; avec par exemple les droits féodaux et la ceinture de fer (la materialisation des frontières par les garnisons et les murailles.)

1.3/ Une mosaïque:

Le roi n'a pas les mêmes droits partout, il y a des frontières d'intérieurs. Le roi a alors des difficultés d'administration car les droits et les devoirs ne sont pas les même partout.

2/ Les Hommes:

2.1/ Un espace favorable:

LaFrance compte un demi million de km2 qui renferme environs dès le début du 17ème siècle une vingtaine de millions d'habitants. C'est l'espace le plus peuplé d'Europe. Le climat océanique est un avantage; avec plusieurs gamme de céréales, des cultures vivrière importantes (vignes, chataignes, et oliviers). Les montagnes sont avantageuses car on y meure pas de faim. Les forêts sont aussi importantes...
tracking img