Histoire droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3594 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
En 1027, il fait donc sacrer le plus âgé de ses deux fils; Henri. La succession au trône se fera en ligne masculine par ordre de primogéniture. Droit d'ainesse. Cette élection par les grands continue a exister mais reste une simple formalité visant a reconnaitre les droits du fils ainé a succéder a son père. La cérémonie du sacre. Jusqu'à la fin du 12eme siècle tous les capétiens maintiennentl'élection et le sacre anticipé de crainte que la légitimité de leur dynastie puisse être contestée. En 1180 Philippe Auguste lorsqu'il accède au trône ne croit pas utile de faire sacrer son fils par anticipation estimant avec raison que la règle de l'hérédité ne serait plus contestée.

§ 3 Une royauté féodale.

Le monarque Capétien même sacré doit composer avec une féodalité qui entrave sonaction, de fait son autorité diffère selon qu'il agit en qualité de seigneur territorial, de seigneur banal ou au contraire en tant que seigneur féodal.

A) Le roi seigneur territorial

Le Capétien exerce une autorité réelle sur l'ensemble des hommes composant le domaine royal. Celui ci composé de terres dont le roi a la maitrise directe dès seigneuries dont il est le seigneur immédiat et deschâtellenies dont les seigneurs dépendent directement de lui. Mais au moment ou Huge Capet monte sur le trône en 987, ce domaine royal est extrêmement réduit, il correspond a une bande de terre entre Orléans et Senlis au nord et il ne constitue même pas un ensemble territorial homogène. Quoi qu'il en soit le domaine royal possède également des atouts non négligeables puisque ses terres sont extrêmementfertiles. En outre il y a des villes importantes comme Orléans Senlis et Paris. Dès lors toute la politique des premiers Capétiens consiste a affermir leur autorité a l'intérieur du domaine pour ensuite étendre progressivement cette autorité a l'ensemble du royaume. Mais avant tout le roi doit être maitre chez lui or ce n'est pas toujours le cas. Pis, certains d'entre eux n'hésitent pas à défierl'autorité du monarque en effrayant les populations. Louis 6 consacrera l'essentiel de son règne à réprimer de tel comportements au prix de nombreux efforts le roi parviendra finalement a venir à bout des seigneurs violents et brigands. A sa mort Louis 7 hérite d'un domaine royal entièrement pacifié dont il est le maître. Cependant la dynastie Capétienne a acquis un prestige considérable dominantl'île de france pour reprendre en main progressivement l'ensemble du royaume. Mais la tâche s'annonce particulièrement difficile dans la mesure ou le roi doit agir en sa qualité féodale.

B) Le roi, seigneur féodal.

Le suzerain suprême
a) la théorie de suger

Sujet revendique en permanence pour le roi son maitre une situation particulière qui le place de manière indiscutable audessus du monde des seigneuries et des principautés territoriales. Pour Sujet (abbé de St denis) le monarque est le seigneur des seigneurs et par conséquent le suzerain suprême. Mais il est très difficile d'assurer la hiérarchie féodale par les liens féodaux avec la multiplicité des fiefs. C'est pourquoi l'abbé de St denis fonde sa théorie sur l'élément réel et déterminant des relations féodauxvassaliques c'est à dire le fief. Selon Sujet, les grandes principautés sont des fiefs concédés par le roi. Leur bénéficiaires ont a leur tour a partir de leur propre fief concéder a de nouvelles concessions en faveur de leurs vassaux auxquels relèvent indirectement du roi. Cette construction intellectuelles enracine l'idée qu'un fief provient toujours d'un autre fief. Cette théorie de la mouvancepermet de remonter du plus petit fief au plus grand donc du plus petit seigneur au seigneur suprême (roi). La mise en oeuvre d'un tel concept s'avère difficile.


b) une application difficile

En France mineure, ils bénéficient d'une autorité complète. Plus ils sont proches de Paris, plus les liens qui les unissent au monarque sont nombreux et respectés. En revanche plus plus on...
tracking img