Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1305 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Première Guerre mondiale est un conflit armé d’un nouveau genre. C’est une guerre totale car l’ensemble de la société et de l’économie des belligérants, les Etats qui participent à cette guerre, est mobilisé au nom de la défense de la nation. Cette guerre fait l’effet d’un traumatisme pour la société française. En août 1914, des millions d’hommes partent pour défendre leur nation et vivent unvéritable calvaire dans les tranchées, fossé aménagé pour se protéger et pour assurer sa position de tir. A l’arrière, tous travaillent difficilement pour la guerre, et sont persuadés que la France se bat pour une juste cause. La guerre dure et la violence s’endurcie, mais le plus dure pour la population française c’est de se dire tous les jours qu’un être cher va peut être mourir. Comment lessoldats au front ainsi que le reste de la population à l’arrière ont-t’ils tenu et vécu durant cette grande Guerre? Nous verrons en premier temps l’entrée en guerre des Français et l’ampleur qu’elle prend entre 1914-1916, enfin nous étudierons la vie des soldats dans les tranchées ainsi que celle du reste de la population qui vit à l’arrière.

1er août 1914, c’est la mobilisation générale enFrance. Les Français sont stupéfaient de cette décision, ils étaient loin d’imaginer une guerre prochaine. Certains prenaient ça à la rigolade tandis que d’autres s’inquiétaient. Néanmoins le départ pour la guerre se fait plus dans l’inquiétude que l’enthousiasme, les Français sont convaincus qu’elle sera courte. 3 800 000 Français sont mobilisés immédiatement, 8 000 000 le seront pour l’ensemblede la guerre. Cette mobilisation traduit «  l’idéal républicain d’égalité », c'est-à-dire que les citoyens sont égaux devant la loi, mais aussi devant « l’impôt du sang », du fait qu’ils sont tous appelés pour défendre leur nation. Ceux qui ont été mobilisés n’iront pas tous combattre, par exemple les mobilisés de l’été 1914, seuls 1 300 000 sont des combattants. Cette mobilisation massive prévuepour une guerre courte provoque une chute de l’activité économique, en effet les ouvriers quittent leurs usines les paysans leurs champs en pleine moisson. Le 4 août 1914, Raymond Poincaré, le président de la République, appelle le peuple français à former une « Union sacrée » devant l’ennemi. Les Français mettent de côté leurs opinions politiques et religieuses pour se consacrer entièrement à laguerre. Ils mettent de côté leurs différences et s’entraident tous contre la barbarie allemande. Toute l’Europe est convaincue que la guerre sera courte, pourtant, le conflit prend une ampleur imprévue. L’Allemagne veut vaincre rapidement la France à l’Ouest pour après se retourner contre la Russie, à l’Est. Sur le front Ouest, l’attaque des allemands à travers la Belgique dès le 2août 1914,oblige les français à fuir. Paris est menacé mais du 6 au 9 septembre, la bataille de Marne permet aux troupes alliées de repousser les allemands. Chaque armée tente en vain de déborder l’autre en direction de la mer du Nord, c’est la « course à la mer ». En novembre celle-ci prend fin mais sans aucun vainqueur. De 1915-1916 commence une guerre de position. Les soldats s’enterrent dans des tranchées.La guerre de position où règnent la mitrailleuse, l’artillerie et de nouvelles armes comme le gaz de combat nécessite de la mobilisation des industries ainsi que des troupes coloniales. La guerre devient alors totale. Les offensives alliées pour rompre le front Ouest sont inefficaces et meurtrières puisque lors de la bataille de la Somme en 1916, les Britanniques laissent périr derrière eux500 000 de leurs hommes. D e leur côté, les allemands tentent d’épuiser l’armée française en l’obligeant à une résistance acharnée à Verdun. C’est une guerre d’usure car il n’y a aucun vainqueur mais de nombreux mort, 160 000 Français et 140 000 Allemands y laissent leur vie. Cette bataille sans vainqueur qui aura duré toute l’année 1916 deviendra aux yeux des français le symbole de la guerre. Entre...
tracking img