Historien

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (254 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bibliographie Lectures obligatoires : FLECK, Ludwig, Genèse et développement d’un fait scientifique, Paris, Flammarion, 2008, coll. « Champs sciences ». En entier.JAMES, William, Le Pragmatisme, Paris, Flammarion, coll. « Champs ». En entier. JAMES, William, La Volonté de croire, trad. Loÿs Moulin, Paris, Les Empêcheurs depenser en rond, 2005. Lisez le chap. 1 : « La volonté de croire ». Pour approfondir : BERGSON, Henri, La pensée et le mouvant, Paris, PUF, 2003, coll. « Quadrige ». Lechap. VIII : « Sur le pragmatisme de William James. Vérité et réalité ». GINZBURG, Carlo, « Signes, traces, pistes. Racines d'un paradigme de l'indice », Le Débat, n° 6,nov. 1980. (Republié in Mythes, emblèmes, traces, Paris, Flammarion, 1989, sous le titre « Traces. Racines d'un paradigme indiciaire »). JAMES, William, Essaisd’empirisme radical, Paris, Flammarion, coll. « Champs ». KUHN, Thomas S., La structure des révolutions scientifiques, Paris, Flammarion, 2008, coll. « Champs ». LATOUR,Bruno, L’Espoir de Pandore, Paris, La Découverte, 2007. Le chap. 2 : « Sol amazonien et circulation de la référence ».

Ressources sur Internet - Un site en anglaisconsacré à William James et comportant notamment de nombreux textes de l’auteur : http://www.des.emory.edu/mfp/james.html

Plan du cours I. PENSÉE STATIQUE ET PENSÉEPRATIQUE On y abordera quelques points majeurs de clivage entre le rationalisme et le pragmatisme. II. LA DRAMATISATION DE LA PENSÉE On y verra comment le pragmatismecherche à rendre la pensée importante. III. LA PENSÉE ET L’IMPENSÉ On s’y posera la question de la référence, c'est-à-dire du rapport entre pensée et monde.

tracking img