Hitoire - ralph lauren

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1086 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Capucine BalaÿPatrick Aimé | Exposé d’SVT1°ES3 |

LE GHB

Le GHB est un psychotrope dépresseur, utilisé à des fins médicales ou détournées comme « drogue de viol ». Il est produit par tous les cerveaux mammifères est doit faire l’objet une consommation modérée et surveillée de près. Son mauvais usage ternit sont image : dernières années par exemple, il est devenu une drogue apprécié par lesjeunes car il provoque des sensations d’euphoriques. Aujourd’hui, il est utilisé pour des agressions sexuelles brutales et parfois fatales. Nous allons nous intéresser dans cet exposé aux effets du GHB sur le corps humain. Nous expliquerons ce qu’est le GHB, quelles sont ses propriétés physiologiques et ses effets de dépendance.

I. Qu’est-ce que le GHB ?
Le GHB, signifiantGamma-hydroxybutyrate, est une petite molécule constituée de 4 atomes de carbones que le corps humain produit naturellement en infimes quantités. Il existe deux types de GHB : la forme liquide du produit, transparente comme l’eau, ou la forme solide : poudre et gélules. L’homme en synthétisa pour la première fois dans les années 1920 dans un but médical. C’est en effet un puissant anesthésiant très efficace pourcertaines personnes souffrant d’insomnie ou souhaitent suivre un sevrage alcoolique. Ainsi, quelques marques telles que Xyrem© ou Gamma-OH© l’ont commercialisé. Mais s’il utilisé à des fins personnelles comme ce fut le cas pour traquer des victimes, le GHB devient une drogue très puissante et elle-aussi efficace lorsqu’il mélangé avec de l’alcool ou d’autres drogues. Il surnommé la « drogue duvioleur ».
Ses effets sont ressentis une dizaine de minute après injection, jusqu’à 4 heures, voire bien plus lors de surdose. Lorsqu’il est mélangé avec de l’alcool, ses effets peuvent être catastrophiques : des victimes ont perdu la mémoire pendant toute une journée durant laquelle ils deviennent très faibles et fragiles. Il faut faire très attention lorsque l’on nous offre un verre, car étanttransparent comme de l’eau et inodore, le GHB se dissimule dans n’importe quelle boisson.
II. Propriétés physiologiques

Le GHB est rapidement absorbé après l'ingestion. La concentration plasmatique maximale est atteinte après 20 à 30 minutes pour une dose de 12.5 mg/kg et après 30 à 60 minutes pour une dose de 50 mg/kg. Les effets cliniques deviennent manifestes 5 à 15 minutes après la prise duproduit. La demi-vie du GHB est de 27 minutes.
a) Les effets sur le système nerveux central
Le GHB a de nombreux effets neurologiques. Il se lie aux récepteurs GABA-B du cerveau, inhibe la libération de la noradrénaline dans l'hypothalamus, et régule la libération d'une substance naturelle proche de la morphine dans le striatum.
Le GHB est un dépresseur du système nerveux central. Une dose de 10mg/kg produit une hypotonie et une petite amnésie, une dose de 20 à 30 mg/kg une somnolence puis le sommeil, une dose de 50 à 70 mg/kg une hypnose et un coma profond. La prise de GHB n'induit ni analgésie ni relaxation musculaire. Des mouvements myocloniques et une dépression respiratoire accompagnent la descente anesthésique.
b) Les effets sur le système cardiovasculaire
La prise de GHB peutentraîner une bradycardie, une diminution des résistances périphériques et une hypotension. Dans certains cas, l'hypotension est précédée d'une hypertension artérielle transitoire. Le GHB possède aussi des propriétés anti-arythmiques.
c) Les effets sur le système respiratoire
Le GHB provoque une augmentation de l'amplitude et une diminution de la fréquence des mouvements respiratoires. A doseanesthésique, on peut parfois observer, surtout au réveil, une respiration de type périodique cessant sans traitement particulier.

III. Effets et dépendance
Les effets du GHB en tant que drogue varient en fonction de la dose. Les doses mentionnées le sont à titre indicatif, les effets pouvant varier en fonction de la sensibilité personnelle du consommateur.
* Une faible dose (0.5 - 1.5 g)...
tracking img