Homework

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3200 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
A travers ce TPE, nous allons travailler sur deux films de King-Kong...

Ces deux films sont ceux de 1933, réalisé par Merian C.Cooper et Ernest B. Schoedsack, et de 2005 réalisé par Peter Jackson.

Photo des réalisateurs de King Kong de 1933, Merian C.Cooper et Ernest B. Schoedsack :

[pic]

Peter Jackson, réalisateur du film King Kong en 2005 :

[pic]

[pic][pic]

"Comment les effets spéciaux de "King-Kong" ont-ils évolué entre le film de 1933 et celui de 2005, dans certaines scènes culte ?"

Tout d'abord, nous verrons l'évolution des effets spéciaux des personnages de l'histoire, puis dans un deuxième temps, celui des décors.

I) Les personnages, évolution des effets spéciaux entre 1933 et 2005 : KING KONG etL’ACTRICE PRINCIPALE

Pour représenter King Kong en 1933, Merian C.Cooper et Ernest B.Schocdask ont utilisé une figurine articulée de trente centimètres de haut recouverte de poils de lapin.
Pour animer King Kong, les réalisateurs ont utilisé une méthode appelée le "stop motion". C'est l'une des plus simples à réaliser et une des plus anciennes existantes. Elle consiste à donner du mouvement àquelque chose qui ne peut se déplacer seul (même technique que pour le dessin animé). Pour réaliser ceci, il faut prendre une photographie d'un sujet puis le déplacer ou l'articuler légèrement (et/ou la caméra) dans la position souhaitée puis prendre à nouveau une photographie Vingt-quatre prises sont nécessaires pour réaliser une seconde d'animation.
Quant au cri de King Kong il a été réalisé àpartir du rugissement d'un tigre passé à l'envers et au ralenti, reproduit quatre fois pour atteindre une durée de 30s et mixé avec un morceau d'aboiement de chien. Lors de la scène finale de la tour, il y a un gros plan où King Kong tient Ann Darrow dans sa main. A ce moment là, la main est un bras mécanique tout comme King Kong était un pantin articulé.

Le bras mécanique et la tête de King Kong :[pic]
[pic]
[pic]

Pour la version de 2005, le personnage a entièrement été réalisé en image de synthèse avec des logiciels de modélisation. C'est WETA, la société d'effets spéciaux fondée par Peter Jackson qui s'est occupée de cela.
Pour animer King Kong, l'équipe WETA a utilisée la méthode du " Motion Capture". Cela consiste à enregistrer les mouvements d'une personne réelle à l'aide decapteurs, afin de plaquer ces mouvements sur un personnage en 3D. Ainsi, la représentation 3D de King Kong, réalisera les mêmes mouvements que la personne, donnant une animation très réussie. C'est Andy Serkis, (Gollum dans le "Seigneur des anneaux) qui a réalisé les mouvements et expressions de King Kong.

[pic]

Dès le début du tournage, Andy Serkis se met dans la peau de Kong. L’acteurendossait à cette occasion une volumineuse combinaison « musclée », ainsi qu’un capuchon modifiant le contour des épaules et enveloppant totalement le cou. Ainsi équipé, il pouvait à la demande mimer les gestes et déplacements caractéristique du gorille et notamment sa marche a quatre pattes voulue par Jackson. Un micro transmettait ses grognements, amplifiés et déformés via un ordinateur pour êtrediffusés en temps réel sur un mur d’enceinte. Contrairement a la version de 1933, le costume de plateau sera remplacé a l’écran par un Kong de plus de huit mètres de haut en numériques

[pic][pic]

En 1933, on avait fabriqué une patte géante articulée dans laquelle Fay Wray pouvait se débattre à loisir, et on projetait la scène sur un petit écran, placé derrière la marionnette du gorille…JoeLetteri, qui dirige le département des images numériques de ‘’Weta’’, et Richard Taylor, patron de l’atelier des effets spéciaux, construisent eux aussi une main géante. Mais elle est couverte de mousse verte, et placée devant un fond de la même couleur. Naomi Watts s’installe dans cette grosse paluche et tourne quelques scènes. Ensuite, place aux effets numériques : on efface les éléments...
tracking img