Hotel particulier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1160 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les hôtels particuliers de Nîmes
HÔTEL DE L'ACADÉMIE

La partie la plus ancienne de cet hôtel date du XVe s. Cependant, plusieurs périodes de l'histoire ont laissé leur empreinte dans cette demeure.
La devise inscrite sur le fronton "NE QVID NIMIS " (rien de trop) date du XVIe s. humaniste. Le décor de la cour s'inspire de la Renaissance bien que celle-ci ait été aménagée au XVIIe s. 
En1919, cet Hôtel est vendu à l'Académie de Nîmes et en devient le siège. Cette Académie regroupe depuis plus de quatre siècles des érudits nîmois constitués en "académie royale" à la vocation intellectuelle autant qu'humaniste. Celle-ci a compté au XXe s. parmi ses membres des personnalités aussi célèbres que Louis Leprince Ringuet, André Chamson, Jean Paulhan, Marc Bernard, Léopold Sedar Senghor…
16rue Dorée
Propriété privée

HÔTEL DE LA BAUME

Propriété de la famille de la Baume, chargée de nombreuses tâches par Louis XIV, cet hôtel particulier date du XVIIe siècle. Jadis son entrée principale se trouvait 9 rue des Orangers.
Une aile entière de la cour est occupée par la cage d'escalier spectaculaire, desservant paliers et volées d'escaliers secondaires et dominant une courd'honneur. Les paliers possèdent de grands arcs avec des balustres de pierres.
Aujourd'hui, l'immeuble est un hôtel***
21 rue Nationale
Propriété privée

HÔTEL DE BERNIS

L'hôtel de Bernis figure les plus anciennes et les plus belles maisons nîmoises. Sa façade gothique, du XVe siècle, est pourvue de belles fenêtres à meneaux. Sa cour du XVIIe s. est remarquable.
La voûte en plein cintre durez-de-chaussée abritait une échoppe au Moyen Age. La charmante cour intérieure s'inspire des Arènes avec ses arches où s'insère un puits. Les façades sur cour, réaménagées sous le règne de Louis XIII, ont, elles, emprunté le style du temple de Diane.
3 rue de Bernis
Propriété privée

HÔTEL BOUDON
Le vestibule ovale de cet hôtel du XVIIIe s. avec ses murs percés de niches, donne accès au jardin et àl'escalier d'honneur suspendu. La rampe en ferronnerie montre un décor à la mode au XVIIIe siècle : volutes et courbes.
Cet édifice a été remodelé entre 1760 et 1770. L'initiale de la famille apparaît sur le balcon en ferronnerie au-dessus du portail d'honneur au centre de la façade sur rue.
Aujourd'hui cet hôtel appartient à la Ville de Nîmes. Des services municipaux en occupent une partie.
4rue de Bernis

HÔTEL DE FONTFROIDE

Derrière une façade sobre, cet hôtel du XVIIe s. cache une cour à l’élégance rare. Son escalier à balustres d'une grande profondeur lui donne un caractère spectaculaire.
L'hôtel de Fontfroide se situe dans l'ancien quartier commerçant des Garrigues. Ici, la production artisanale s'opposait, au XVIIIe siècle, à l'activité industrielle textile du nord de laville. Dans ce quartier, les échoppes des artisans côtoyaient naturellement les demeures bourgeoises.
4 rue de l'Aspic
Propriété privée

HÔTEL NOVI DE CAVEIRAC
Cet hôtel d'origine médiévale est l'un des plus vastes de la ville. Son aspect actuel est dû aux remaniements des XVIIe et XVIIIe siècles par la famille Novi. L'escalier monumental occupe une aile entière de la maison.
Deux courssuccessives, dont la première est majestueuse, sont séparées par un impressionnant escalier à quatre piliers noyaux. Six portes massives de style Louis XIII ouvrent sur la première cour. Elles sont surmontées chacune d'une corniche portée par deux obélisques renversés.
6 rue Fresque
Propriété privée

HÔTEL MEYNIER DE SALINELLES
Avec sa cour pavée, ses fenêtres à meneaux et sa tour d'escalier àvis du XVIe siècle, cet hôtel possède un charme remarquable. Il appartient depuis le début du XVIIIe siècle à la famille Meynier de Salinelles.
Des éléments antiques se trouvent dans le passage voûté de l'entrée. Il s'agit d'une stèle funéraire et de fragments de sarcophages paléochrétiens sculptés.
8 rue de l'Aspic
Propriété privée

HÔTEL DE RÉGIS
Entièrement remanié au XVIIIe s, cet hôtel...
tracking img