Hugo analyse

Elle était déchaussée, elle était décoiffée...

Elle était déchaussée, elle était décoiffée,
Assise, les pieds nus, parmi les joncs penchants ;
Moi qui passais par là, je crus voir une fée,
Et je lui dis : Veux-tu t'en venir dans les champs ?

Elle me regarda de ce regard suprême
Qui reste à la beauté quand nous en triomphons,
Et je lui dis : Veux-tu, c'est le mois où l'on aime,
Veux-tunous en aller sous les arbres profonds ?

Elle essuya ses pieds à l'herbe de la rive ;
Elle me regarda pour la seconde fois,
Et la belle folâtre alors devint pensive.
Oh ! comme les oiseaux chantaient au fond des bois !

Comme l'eau caressait doucement le rivage !
Je vis venir à moi, dans les grands roseaux verts,
La belle fille heureuse, effarée et sauvage,
Ses cheveux dans ses yeux,et riant au travers.

V. Hugo, Les Contemplations (1855)

( En rose, la méthode, en bleu, le commentaire du poème de V. Hugo )

I - Introduction

1 - Situer le passage

Si c'est un extrait de roman, vous devez situer le passage à commenter dans son contexte littéraire et historique, puis le situer dans l'oeuvre, c'est à dire résumer très rapidement ce qui se passe avant et ce qui se passeensuite.

Si c'est pour un commentaire composé en poésie, vous devez situer la poésie dans son contexte littéraire et historique et dans le recueil auquel elle appartient.

Dans les deux cas, il faut donner des indications biographiques sur l'auteur et le situer dans la littérature

2 - Dégager des axes de lecture

Il faut trouver trois grands thèmes autour desquels s'articuleront lesproblématiques. Dans la deuxième partie de l'introduction, vous devez donc introduire le plan, et tous les plans doivent être en trois parties. Les trois parties doivent toujours être égales et équilibrées. Attention : faites un paragraphe pour une idée !

Introduction

Chef de file de l'école romantique, V. Hugo a rythmé de ses créations poétiques le XIXème siècle. Les Odes et Ballades, Lesfeuilles d'automne, Les Orientales sont des recueils romantiques de jeunesse. Après le coup d'Etat de Louis Napoléon Bonaparte, V. Hugo entre dans l'Opposition et s'exile sur l'île de Guernesey. Les Châtiments sont le grand recueil poétique d'opposition politique. Les Contemplations ont un statut différent plus privé. Oeuvre à la rédaction longue, elle se divise en deux parties : autrefois etaujourd'hui. La mort de Léopoldine, fille de V. Hugo, trace la frontière entre ces deux mondes.

Dans la première partie, "autrefois", les poèmes chantent la joie de vivre, l'amour et la nature. Ce poème de style très romantique par ses thèmes comme par sa forme décrit le bonheur de la rencontre amoureuse. Dans un premier axe, nous nous attarderons sur le lyrisme des sentiments et de l'amour. Ledeuxième axe montrera l'accord de cette scène avec la nature environnante ; enfin, nous étudierons dans un troisième temps la forme non conformiste de ce poème très proche de la chanson.

I - L'invitation lyrique à l'amour

Attention : ne pas écrire les titres ! Quand on commence un paragraphe, on laisse toujours un espace. A la fin d'un paragraphe on va à la ligne. Chaque paragraphe développe uneidée différente. Chaque grande partie doit être faite de trois petites sous-parties. A chaque début de partie, vous devez faire une introduction.

Le Romantisme prône de privilégier l'expression des sentiments et des sensations. Ce poème décrit de manière très sensuelle le plaisir de la rencontre amoureuse dans un univers non codé, loin des contraintes de la société. Nous étudierons d'abord les deuxpersonnages en présence puis nous montrerons que l'échange est d'abord visuel avant d'insister sur l'invitation très épicurienne à l'amour. ( Définition d'épicurien : partisan d'une morale qui se propose la recherche du plaisir d'après la doctrine du philosophe Epicure )

1 - Du masculin et du féminin

Le thème du texte est la rencontre entre deux personnages : un "elle" qui représente la...
tracking img