Hugo vieille chanson du jeune temps lecture analytique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (270 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Victor Hugo « vieille chanson du jeune temps »

Présentation :
Les contemplation sont la plus grand œuvre lyrique d’Hugo, elle comprend de nombreux poèmesconsacrés à la mort de sa fille Léopoldine. Ce poème est composé de 9 quatrins d’hectasyllabes en rime croisées et l’oppose avec humour la naïveté et latimidité d’un jeune homme de 16 ans face à une jeune fille plus âgée lors d’une promenade dans la nature

Centre d’intérêt :L’évocation sur un ton élégiaque /nostalgique mais en même temps humoristique d’une histoire d’amour inaboutie.

1) Une jeune fille charmante et entreprenante
a)Charmante évocation de labeauté : « belle » v.33

b)Entreprenante
Avance de plus en plus précises devant la passivité du jeune homme

2)Une nature complice
a)une nature vivante et chargéde symboles
La nature est qualifié d’amoureuse au vers23-> sentiment amoureux
Analogiés, ressemblance entre nature et être vivants proximité sonore entrerose, rosée rossignol

b)Une nature complice de l’amour
« les bois sourd » ils peuvent avoir une relation amoureuse en toute tranquillité
« les rossignolchantaient rose » la nature participe à la scène cad il célèbre la beauté de rose

2) un ado naïf vu par un adulte à la fois amusé et nostalgique
a)Naïveté del’ado
« je la suivais » elle a l’initiative
« rêveur » sourd et aveugle aux appel de rose v.20 et 28

b)L’évocation par un homme mûr d’une scène de jeunessele titre montre que le narrateur adulte reconstruit le passé
tonalité élégiaque = regret
« depuis j’y pense toujours » Hugo adulte en tire une leçon
tracking img