Inondation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1249 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
QU'EST CE QU'UN SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE?

Institut de recherche pour le développement

© Laboratoire de cartographie appliquée - Élisabeth HABERT - IRD - 2000

Définition du SIG

SIG
Informatisation

Information localisée à la surface de la terre

Base de données géoréférencées

Système informatique permettant, à partir de diverses sources, de rassembler et d'organiser,de gérer, d'analyser et de combiner, d'élaborer et de présenter des informations localisées géographiquement, contribuant notamment à la gestion de l'espace.
(Société française de photogrammétrie et télédétection,1989)
© Laboratoire de cartographie appliquée - Élisabeth HABERT - IRD - 2000

Structurer l'information géographique
Données spatiales organisées en couches

+

Donnéesalphanumériques structurées en base de données

Habitat Élevage Végétation Hydrographie Routes Topographie

Base de données géographique = ensemble de couches superposables
© Laboratoire de cartographie appliquée - Élisabeth HABERT - IRD - 2000

MODES DE REPRÉSENTATION DE L'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE DANS UN SIG

Ce que vous voyez sur le terrain
ca r la rte r pie pa

Ce

qu

ev

ou

quCe

ou ev

oy sv

s ez

u

sv

oy

ez

su

ru

ne

ca

rte

sc

an



e

MODE VECTEUR

MODE RASTER
3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 1 2 2 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3

Forêt Château

3 3 3 3 3 3 3

3 3 3 3Route

2

2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2

2 2 2 2 2 2 2 2 2

© Laboratoire de cartographie appliquée - Élisabeth HABERT - IRD - 2000

À partir de quelles données?
Données raster : La réalité est décomposée en une grille régulière et rectangulaire, organisée en lignes et en colonnes, chaque maille de cette grille ayant une intensité de gris ou une couleur. La juxtaposition des points recréel'apparence visuelle du plan et de chaque information. Une forêt sera "représentée" par un ensemble de points d'intensité identique.
colonne 2

3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 1 2 2

3 3 3 3 3 3 3 3

3 3 3 3 3 3 3 3

3 3 3 3 3 3 3 3

3 3 3 3 3 3 3 3

3 3 3 3 3 3 3 3

3 3 3 3 3 3 3 3

3 3 3 3 3 3 3 3

3 3 3 3 3 3 3 3

3 3 3 3 3 3 3 3 3

3 3 3 3 3 3 3 3 3

3 3 3 3 3 33

3 3 3 3

2

2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2

2 2 2 2 2 2 2 2 2

3
Pixel (maille, cellule)
• Résolution spatiale • Position ligne/colonne • Valeur

ligne 16

© Laboratoire de cartographie appliquée - Élisabeth HABERT - IRD - 2000

DONNÉES RASTER : EXEMPLES Images satellitales

Images scannées

Orthophotos aériennes

Classification

© Laboratoire de cartographie appliquée -Élisabeth HABERT - IRD - 2000

Données vectorielles : Les limites des objets spatiaux sont décrites à travers leurs constituants élémentaires, à savoir les points, les arcs, et les arcs des polygones. Chaque objet spatial est doté d'un identifiant qui permet de le relier à une table attributaire.

DONNÉES GRAPHIQUES Elles décrivent la localisation et la forme des objets géographiques.

DONNÉESALPHANUMÉRIQUES Elles décrivent la nature et les caractéristiques des objets spatiaux.

Clé

RÉGIONS
RONDONIA AMAZONAS RORAIMA PARA AMAPA TOCANTINS

Population
1130874 2102901 215950 5181570 288690 920116

Tx Urb
4.7 1.4 1.0 4.2 2.1 3.3

Surface
491069 1430089 791599 3403391 175257 738884

polygone point
15

11 13 14 15 16

Numéro se rvant de lie n entre la ta graphique bleet la table alphanumé rique

ligne

17

© Laboratoire de cartographie appliquée - Élisabeth HABERT - IRD - 2000

LES POINTS : Ils définissent des localisations d'éléments séparés pour des phénomènes géographiques trop petits pour être représentés par des lignes ou des surfaces qui n'ont pas de surface réelle comme les points cotés. LES LIGNES : Les lignes représentent les formes des...
tracking img