Introduction au roman de renart

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (635 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Roman de Renart

Au Moyen-Age, au XIIe-XIIIe siècle, le roman désignait la langue parlée par les gens : l'ancêtre du français, autrement appelé l'« ancien français ».
C'est une langueintermédiaire, entre le latin (celle des savants et de l'écrit) et le français moderne que l'on parle aujourd'hui.
Quand les textes étaient écrits en roman au lieu d'être écrits en latin, on les appelaitdes...romans !

Le roman de Renart est donc un roman au sens où il est écrit en langue romane. Mais il n’a pas le sens moderne du mot roman (une histoire écrite comprenant un début, un milieu et unefin ; avec des personnages, des dialogues, des descriptions, une intrigue… Par exemple : un roman policier.).

Il s’agit en fait ici d’un recueil de récits écrits en vers ! Ce sont donc des poèmes. Ilssont indépendants les uns des autres. C’est un peu comme une série télévisée, où chaque épisode forme une histoire à part entière ! Entre 1170 et 1250, une vingtaine d’auteurs différents se succèdentpour écrire Le Roman de Renart. Ces auteurs sont le plus souvent anonymes. (C’est à dire que les récits ne sont pas signés et que les auteurs restent inconnus.)

En effet, être auteur, écrivain auMoyen-Age ne signifie pas inventer des histoires... mais surtout reprendre des histoires qui existaient déjà et les mettre par écrit et en vers, sous forme de poème. Ces histoires, on les retrouve chezles auteurs anciens et dans la tradition orale.

Au Moyen-Age, peu de personnes savent lire et écrire. Les histoires sont donc lues en public. Par exemple, les poèmes du roman de Renart étaientrécités par des poètes musiciens qui se déplaçaient de château en château ou de villes en villes, qui jouaient en même temps des instruments. (Ce sont des jongleurs. Ils montraient aussi parfois desanimaux savants qui faisaient des tours d’acrobatie. Ils pouvaient également vendre des herbes médicinales.)

De plus, au Moyen-Age, l'imprimerie n'existait pas. Tous les livres étaient donc des...
tracking img