Introduction aux sciences de l'information et de la communication

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2854 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Th´orie du contenu e

SignificationN N (Grice) et Repr´sentations (Dretske) e
Y-Lan Boureau

Janvier 2006

Sujet : Comparer la notion de ”non natural meaning” chez Grice, et de repr´sentation chez Dretske. Montrer comment elles peuvent ˆtre d´riv´es e e e e de la notion de signification naturelle (=indication chez Dretske).

Cogmaster - cours de Fran¸ois R´canati c e

1

IntroductionGrice comme Dretske opposent ` la coextension absolue (que Grice apa pelle ”signification naturelle” et Dretske ”indication”) de deux ph´nom`nes e e ou entit´s A et B (dans toute la suite, A et B d´signeront respectivement ce e e qui signifie / repr´sente pour A, et ce qui est signifi´ / repr´sent´ pour B), e e e e le ”non-natural meaning” (que nous noterons par la suite ”significationN N ”) pourGrice et la repr´sentation pour Dretske. e Cependant, significationN N et repr´sentation ne sont par pour autant la e mˆme chose. Nous allons tˆcher de d´terminer dans un premier temps ce qui e a e les diff´rencie, puis nous tenterons de montrer comment chacune d´rive de e e l’indication. Nous utiliserons tout au long de ce texte indication et signification naturelle de fa¸on interchangeable. Nousparlerons de l’objet d’une repr´sentation, c e indication ou signification pour faire r´f´rence au deuxi`me membre B d’une ee e expression de type : A repr´sente/signifie/indique B. e

1

SignificationN N et repr´sentation e

Repr´sentation et signification non naturelle s’opposent toutes deux ` e a l’indication en ce que l’objet d’une indication est toujours v´rifi´ (c’est ` dire e e a que si Aindique B, alors il est impossible d’avoir A sans avoir B aussi), tandis que ce n’est pas n´cessairement le cas pour la signification non naturelle, ou e la repr´sentation (A peut vouloir direN N B sans que B soit vrai ; de mˆme, e e si A repr´sente B, on peut avoir A sans avoir B pour autant). e Cette similarit´ d´coule du fait que repr´sentation comme significationN N e e e introduisent toutes deux uneintentionnalit´ : l’indication est intentionnele lement neutre et ne fait r´f´rence ` personne, tandis que repr´sentation et ee a e significationN N sont pos´es par rapport ` une intentionnalit´. Nous le verrons e a e plus pr´cis´ment au paragraphe suivant, quand nous examinerons comment e e d´river repr´sentation et significationN N de l’indication. C’est par cette ine e troduction d’uneintentionnalit´ qu’elles sont rendues falsifiables, car l’intene tionnalit´ n’est pas infaillible et contient une part d’arbitraire et de jugement. e Mais la similitude entre repr´sentation et significationN N s’arrˆte l`, car e e a elles n’introduisent pas l’intentionnalit´ au mˆme niveau, et ont donc des e e fa¸ons tr`s diff´rentes d’ˆtre falsifiables. Nous allons comparer les deux points c e e e d’insertionde l’intentionnalit´ pour repr´sentation et significationN N , et voir e e qu’on a une repr´sentation lorsque c’est une intentionnalit´ qui parle, et une e e significationN N si c’est d’une intentionnalit´ qu’on parle. e

2

La repr´sentation Une repr´sentation au sens de Dretske est une sorte e e d’imitation ou de simulation de l’indication. Quelqu’un que nous nommerons dans la suitel’assignateur de la repr´sentation d´cide qu’un ph´nom`ne e e e e A repr´sente B en se comportant comme si A indiquait B. Le fait que e la repr´sentation n’ait pas d’existence intrins`que (i.e. que son existence e e d´pende de l’assignateur) implique que l’assignateur a un int´rˆt particulier e ee pour B, car une repr´sentation n’a pas d’existence a priori, contrairement ` e a une indication. Ladistinctions entre repr´sentations de types I, II ou III tient d’une part ` e a la nature de l’indication que l’assignateur choisit de simuler (si l’assignateur choisit ce que repr´sente A hors de l’ensemble de ce que A indique, on a e une repr´sentation de type I, c’est ` dire une repr´sentation arbitraire ; dans e a e le cas contraire, ce sera une repr´sentation de type II ou III), d’autre part e a `...
tracking img