Iran

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 112 (27962 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
IRAN

Cet article est signé par :
Christian BROMBERGER, professeur d'ethnologie à l'université de Provence, membre SENIOR de l'Institut universitaire de France, directeur de l'Institut d'ethnologie méditerranéenne et comparative (C.N.R.S.)

Dans les années 1970, l'Iran évoquait, pour la majorité des Occidentaux, l'image d'un pays aux traditions multimillénaires engagé sur la voie d'unemodernisation rapide, profitant d'un exceptionnel développement grâce à l'abondance de ses ressources pétrolières. Les événements révolutionnaires de 1978-1979, le rôle décisif que jouèrent, en cette circonstance, les ‘olam-a (docteurs de l'islam), et en particulier l'ayatollah Khomeyni, l'instauration (le 1er avril 1979) d'une République islamique instituant un contrôle direct des religieux sur la viepublique, rejetant l'occidentalisation et imposant l'islamisation des mœurs, ont radicalement modifié cette image et pris à contre-pied les pronostics les plus généralement répandus sur l'avenir de ce pays. Déconcertés par la nature de cette révolution - sans doute un des événements les plus importants du XXe siècle par l'originalité de ses formes et l'étendue de ses implications -, beaucoupd'observateurs se sont cantonnés dans des jugements à l'emporte-pièce, qualifiant de « fanatique », d'« obscurantiste », de « rétrograde » un mouvement dont les causes, le sens et les perspectives leur échappaient. Il est vrai que les événements survenus en Iran ont eu de quoi dérouter, tant ils se pliaient mal aux schémas classiques d'analyse des révolutions (mais, précisément, ne devrait-on pasrepenser ces schémas ?).

Il est vrai aussi que le bilan de vingt ans de République islamique n'incite guère l'opinion à un effort de compréhension approfondie : intransigeance et brutalité dans la répression des minorités et des opposants, paupérisation de la société, exil massif des élites (environ 3 millions d'Iraniens vivent à l'étranger), organisation de mouvements et d'attentats terroristes...sont les traits les plus fortement attachés à l'image de l'Iran révolutionnaire, devenu une des nations les plus répulsives du monde aux yeux des Occidentaux. Au-delà de ces aspects les plus apparents, et bien réels, l'analyse de la révolution islamique et de l'Iran actuel révèle une profonde complexité : le poids de traditions culturelles difficilement intelligibles de l'extérieur, des tendancescontradictoires au sein des appareils dirigeants - et non un édifice conceptuel monolithique -, des atouts maintenus, malgré la récession, qui confirment l'Iran dans son rôle de grande puissance régionale, bref une situation, à la fois brouillée et ouverte, que l'on ne peut enfermer dans quelques formules incisives.

Trois formes d'analyse s'imposent pour prendre la mesure, avec le reculnécessaire, de l'Iran contemporain : l'une, géographique, présentant les traits dominants de l'économie rurale et urbaine du pays ; la deuxième, historique, campant, à l'échelle des deux siècles passés, les changements politiques et l'émergence, dès le XIXe siècle, des mouvements de contestation islamique ; la troisième, anthropologique, campant la diversité ethnique et sociale du pays, les facteurssinguliers qui entraînèrent la crise révolutionnaire de 1978-1979 puis l'instauration de la République islamique, les problèmes enfin que doit affronter l'Iran aujourd'hui, alors même que les élections présidentielle de 1997 (ayant porté au pouvoir le réformiste Mohamad Khatami) et législatives de 2000 (confirmant cette tendance) traduisent une profonde volonté de changement.
Écrit par ChristianBROMBERGER

1. Géographie et économie de l'Iran contemporain
L'Iran est un haut plateau, dont l'altitude varie le plus souvent de 800 à 1 500 mètres, incorporé à l'ensemble des chaînes plissées alpino-himalayennes, bordé au nord par le bourrelet montagneux des chaînes de l'Elbourz et du Khurasan, au sud par les chaînes du Zagros et du Baloutchistan, et incurvé en cuvettes dont les plus...
tracking img