Keith haring

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2156 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Keith Haring :

1. Biographie :

Keith Haring est américain. Il est né en 1958 en Pennsylvanie.

Très tôt, il s'intéresse au dessin, qu'il apprend avec son père. Il baigne dans la culture populaire, la musique rock des années 70 et la culture psychédélique. Il consomme des drogues et boit de l’alcool. Il est homosexuel.
À 18 ans, il entreprend des études de graphisme commercial àPittsburgh mais abandonne rapidement pour se rediriger vers l'école des Arts visuels de New York. C’est en allant voir une rétrospective d’Alechinsky que Haring décida de devenir un artiste. Il trouvait le milieu de la publicité vers lequel il s’était orienté en entamant ses études à Pittsburgh trop ennuyant. A New-York, Il s'essaie à diverses activités artistiques : le collage, la peinture, lesinstallations, la vidéo, etc. mais son mode d'expression privilégié demeure le dessin.
À New York, et plus particulièrement dans l'East Village, il découvre la foisonnante culture alternative des années 1980 qui, hors des galeries et des musées, développe son expression sur de nouveaux territoires : les rues, les métros, les entrepôts, etc.

Il se fait connaître en 1980 au Club 57, une boîte de nuitgay branchée de l’époque, où il propose une énorme installation qui recouvre le club de plastique noir qu’il a taggué au marqueur or et argent. Andy Warhol voit son œuvre et l’invite à déjeuner le lendemain. C’est le début d’une longue amitié. Andy Warhol deviendra le mentor de Keith Haring.
Il rencontre aussi d’autres artistes de la vie underground new-yorkaise tel Jean-Michel Basquiat. Ilorganise et participe régulièrement à des expositions et performances au Club 57, qui devient le lieu fétiche de l'élite avant-gardiste. C'est à cet endroit que le Bébé rayonnant, un des pictogrammes les plus connus de l'artiste, fut inspiré. J’analyserai cette œuvre tout à l’heure.

Inspiré par le graffiti et soucieux de toucher un large public, Haring commence à dessiner à la craie blanche sur despanneaux publicitaires noirs du métro de New York en 1981. Il a alors 23 ans. Il grave également des dalles des trottoirs dans l'East Village. Elles sont toujours présentes aujourd’hui. Il exécute plusieurs milliers de ces dessins, aux lignes énergiques et rythmées. Voici deux passages du journal de Keith Haring à propos de ces expéditions dans le métro.

"Dans le métro, les dessins sont, parnécessité, rapides et simples. Il ne s'agit pas seulement de faciliter la lecture, mais d'éviter également d'être arrêté. Sur le plan technique, ce sont toujours des graffitis. Parce que ce n'est que de la craie, que les supports sont temporaires, il est difficile de parler de vandalisme. Toutefois, les réactions des policiers varient selon les individus. Je me suis souvent fait prendre. Certainsflics m'ont donné une amende de 10 dollars, d'autres m'ont passé les menottes et emmené. Au moment où ils m'ont relâché, la plupart m'ont dit qu'ils aimaient mes dessins, mais qu'ils faisaient simplement leur boulot. Plus d'une fois, il m'est arrivé d'être emmené au poste, les menottes aux poignets, par un flic qui se rendait compte avec consternation que les autres flics du secteur étaient mesfans, qu'ils voulaient me rencontrer et me serrer la main."

“Mon travail dans le métro était à mi-chemin entre le dessin et le spectacle vivant. C'est là que j'ai appris à dessiner en public et cela a été pour moi comme une expérience philosophique et sociologique. Je peignais dans la journée, donc il y avait toujours des tas de gens en train de me regarder. J'ai eu d'innombrables échanges etconfrontations avec eux. Certains me regardaient dessiner, fascinés. D'autres me disaient que je n'avais rien à faire ici, que je ferais mieux de trouver un autre endroit où faire mes gribouillis

Sa première exposition personnelle a lieu en 1982 à la galerie Tony Shafrazi de New York et rencontre un immense succès public. Il expose aussi chez Leo Castelli, célèbre galeriste new-yorkais, qui gère...
tracking img