La 1ere guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (635 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1914-1918 : quatre années de combats

Le 28 juin 1914, l'héritier du trône d'Autriche-Hongrie est assassiné par un terroriste serbe. L'empire austro-hongrois, allié à l'Allemagne, prend prétexte decet assassinat pour envahir la Serbie, pays soutenu par la Russie, elle-même alliée au Royaume-Uni et à la France.
Le jeu des alliances opère et la guerre est déclarée le 1er août 1914. Quelles ensont les trois principales phases ?

I. La guerre de mouvement (1914)

• La plupart des belligérants sont persuadés que la guerre sera courte : l'Allemagne est prise en tenaille entre la France etla Russie, la flotte britannique menaçant son approvisionnement par voie maritime.
• Élaboré depuis le début du siècle, le plan allemand, dit plan Schlieffen, prévoit de prendre à revers les arméesfrançaises en passant par la Belgique avant de se retourner contre la Russie, plus lente à se mobiliser.
• L'avancée allemande est d'abord très rapide : en septembre 1914, les armées allemandes sont à40 km de Paris. Sur le front russe, elles remportent en août une première victoire, à Tannenberg.
• Le général français Joffre lance cependant une vigoureuse contre-offensive, la bataille de laMarne (du 5 au 10 septembre 1914), qui stoppe l'avancée allemande. Le front se stabilise et s'étend bientôt sur 650 km, de la frontière suisse à la mer du Nord. La guerre de mouvement a échoué : lestroupes s'enterrent dans les tranchées.

II. La guerre de position (1915-1917)

• Pendant trois ans, les positions sur le front occidental n'évoluent guère. De part et d'autre, les soldats creusent unréseau de tranchées (celles de la première ligne sont reliées à la deuxième ligne par un boyau permettant d'assurer la relève des troupes) pour se protéger des assauts de l'artillerie ennemie souventtrès proche.
• De temps à autre, les armées tentent une percée afin d'affaiblir l'adversaire. La plupart de ces offensives se soldent cependant par des échecs et de terribles pertes humaines. Ni...
tracking img