Premiere guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1515 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
En France, de 1914 à 1918 se déclare une guerre, tout d’abord européenne.

Il faut préciser qu’en 1914, l’Europe connaît de nombreuses tensions, dues principalement aux courses aux colonies et aux armements, et aux sentiments nationalistes.

L’assassinat de l’héritier au trône d’Autriche a été comme l’étincelle qui met le feu aux poudres en ces temps tourmentés. Le jeu des alliances afait le reste, et la guerre est déclarée le 1er août 1914. Parmi ces alliances, on retrouve notamment la Triple Entente, composée de la France, du Royaume-Uni, et de la Russie ; nous avons également la Triple Alliance, qui regroupe l’Allemagne, l’Autriche et l’Empire Ottoman.

Nous sommes en droit de nous demander en quoi a première guerre mondiale présente des caractéristiques particulièresen France ?

Pour étudier la question, nous nous attarderons tout d’abord sur les évènements qui se déroulent au front, et ceux qui se passent à l’arrière.

I. Sur le Front

A. Les opérations

La guerre commence de façon désastreuse pour les Français. L’offensive allemande commence le 1er août 1914, et passe par la Belgique, qui est pourtant un pays neutre. Les troupesfrançaise sont repoussées jusqu’à 40 km de Paris, qui est évacuée par le gouvernement et les parlementaires. Cette bataille des frontières est une victoire pour l’Allemagne, forte de son expérience et de ses matériels. Elle fait 300 000 morts. La situation se stabilise en septembre, par l’arrivée des renforts venus de Paris qui permettent la victoire de la Marne. Les allemands sont donc à leur tourforcés de reculer. Chacune des deux armées tente alors de déborder l’autre . On assiste à une véritable « course à la mer » . Ce front se stabilise en novembre, long de 800 km .

Une guerre de position commence alors en 1915. Les soldats français et allemands s’enterrent dans des tranchés pour éviter les tirs ennemis. Les tranchés allemandes sont bétonnées, alors que les françaiss’installent dans des tranchées hâtivement creusées. Mais les combats sont encore pires, les attaques se suivent et les pertes sont terribles.
En février 1916, on assiste à la plus grande bataille de la guerre, la bataille de VERDUN, décidée par un commandant allemand voulant saigner à blanc l’armée française. C’est donc une bataille d’annihilation où chacun des deux camps veut détruire l’autre. Lessoldats français résistent, tiennent position grâce aux initiatives du général PETAIN qui organise un roulement de troupes à VERDUN. Dans cette bataille, au minimum 200 000 français sont tués.

L’année 1917 est également un grand tournant : la Russie connaît une révolution intérieure et quitte la guerre. L’Allemagne rapatrie alors ses troupes vers l’Ouest et lance des offensives contre laFrance. Rapidement, celles-ci sont arrêtées sur la Marne et, dès août 1918, les allemands doivent faire face à une contre-offensive alliée, les troupes américaines venant de prendre activement part à la guerre. On entre donc dans une seconde guerre de mouvement qui durera jusqu’à l’Armistice du 11 novembre 1918.

B. Les conditions de vies des soldats

Certains historiens estimentque la France a perdu la première partie de la 1 ère GM par manque de matériels adaptés. En effet, les soldats français n’ont reçus leurs nouveaux uniformes qu’au cours de l’année 1915, des uniformes « bleu horizon ». Suivront ensuite les casques, jugés utiles par ces temps troublés. Tous ces éléments témoignent du manque de préparation des français pour cette guerre, ils ont été pris parsurprise.

Tout au long de la guerre de position, les conditions ne sont pas plus favorables. Les tranchées françaises sont hâtivement creusées et inadaptées à un conflit s’éternisant. L’humidité est persistante, les éboulements quotidiens, les odeurs insoutenables, les rats et les poux sont des compagnons de chaque instant : les conditions d’hygiène sont donc nulles.
La durée des combats...
tracking img