La bataille de lorderon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (466 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La bataille de Lorderon

Dans la vallée de Palancar, les peuples des humains et des elfes se regroupèrent dans la cité de Lorderon. Cette immense ville, entourée d’un mur colossale, s’étendait surau moins cinq ki-lomètres. Les maisons, faites en pierres elfiques, reflétaient la lumière du soleil. Les hommes et les elfes se préparaient pour assiéger la ville d’Arachnas, là où habitait leseigneur des ombres Galbatorix. Pour guider l’armée d’humains et d’elfes, le roi Moustar choisit deux héros : son fils Arthas et le gardien des elfes Furion. Arthas était un jeune homme blond, fort et quiportait avec lui la célèbre épée Frostmourne. Furion était un centaure, ses pouvoirs mythiques pouvaient tuer vingt soldats d’un coup.

Les deux héros se mirent en route, suivis de leurs armées.Après un parcours de deux lieux, Arthas demanda à Furion : « Quel est le point faible de Galbatorix ? - Si toute son armée de morts vivants périt, son bouclier de protection sera détruit. » Furions’interrompit en voyant la forteresse de Galbatorix. « Ca a l’air plutôt facile, répondit Arthas » Mais ce dernier fut pris d’effroi lorsqu’il vit sortir du sol une armée de morts vivants armés jusqu’auxdents. Ils les prirent en charge. Furion lança des paroles en langue ancestrale et une boule de feu jaillit de sa main carbonisant un groupe de morts-vivants qui le chargeaient. Alors, avec la rage d’untigre, Arthas tua une dizaine goules à coups d’épée et trancha la tête d’un démon des cryp-tes . La bataille faisait rage, les morts vivants, plus nombreux, dominaient l’armée de Lorde-ron. Arthas eutun violent dégoût en voyant un elfe déchiqueté par les goules. La défaite était imminente pour Lorderon. Avec toute l’énergie de son corps, Furion lança une énergie divine puis tout devint blanc.Lorsque la lumière se dissipa, tous les morts-vivants étaient calcinés mais les elfes, les humains et leurs deux héros étaient sains et saufs. Furion s’était évanoui car il avait utilisé trop...
tracking img