La bataille de poitiers de 1356

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3230 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITE DE ROUEN
(16/20)

Département Histoire

Licence 1

LA BATAILLE DE POITIERS DE 1356

SOMMAIRE

Introduction

I : un affrontement inévitable

A : Les chevauchées anglaises

B : Les données de la bataille

C : l'intervention de l'Église

II : Le déroulement de la bataille

A : une armée en déroute

B : la capture du roi

C : les causes de la défaite

III: une défaite lourde de conséquences

A : la paix : un traité en 3 épisodes

B : une crise économique et sociale

C : un royaume divisé

Conclusion

Bibliographie

Introduction :

La bataille de Poitiers, une Défaite en bonne et due forme.

La bataille de Poitiers se déroule le 19 septembre 1356, nous sommes au début de la guerre de cent ans (1337-1453), qui prend son originedans un désaccord d'héritage du royaume de France. Cette guerre de cent ans sera divisée en 3 périodes distinctes, nous nous trouvons dans la période de 1337 à 1378, les Français subissent d'importantes défaites contre les anglais, parmi les plus célèbre Crécy (1546) et Poitiers (1356).

La France connait une quantité de chevauchées anglaises dont l'un des principaux buts est de ramener leplus de butin possible. Ces chevauchées sont encadrées par Edward Plantagenet le prince de Galles, fils d'Édouard III roi d'Angleterre. C'est pour enrayer ces chevauchées que le roi Jean II dit le Bon (à entendre le brave) lève une armée.

Les 2 corps de batailles vont se louper durant une semaine jusqu'au dimanche 18 septembre 1356, à Nouaillé-Maupertuis. Les Français supérieurs numériquementveulent attaquer les anglais le jour même, mais un Légat du Pape intervient pour faire cesser cette bataille invoquant la trêve de Dieu. Il va s'efforcer de résoudre le conflit avec diplomatie mais les Français, qui ont un souvenir d'humiliation à Crécy, veulent laver leur honneur et faire par la même occasion un exemple de leur force militaire.

Le lendemain, les hostilités commencent, l'avantgarde Française est éradiquée. Le reste de l'armée désorganisé part en lambeau, beaucoup se font tuer, d'autres capturer contre une rançon, d'autres déserteront, pour laisser le roi seul avec son fils au milieu de tous les anglais. Il n'eut d'autre choix que de se rendre, de là, la France va payer très cher cette défaite dont le traité de Brétigny sera l'apogée.

Comment la France a tout perdu enétant vaincu lors de cette bataille ?

Dans un premier temps nous verrons un affrontement inévitable. Dans un second temps, nous verrons le déroulement de la bataille. Nous finirons par voir une défaite lourde de conséquences.
I : Un affrontement inévitable

A : Les chevauchées anglaises

Après une période de paix, les chevauchées anglaises reprennent en 1356. Édouard III envoie enFrance ses 2 fils, le Duc de Lancastre qui s'attaque à la Normandie sur l'appel des partisans de Charles II de Navarre. Il va piller Vernon et les faubourgs de Rouen. Jean le Bon les arrête lors du siège de Breteuil.
Le second fils, Edward Plantagenet, quitte Bergerac à la tête d'une armée anglo-gasconne et se dirige vers le nord. Il ravage le Périgord, le Berry et le Quercy. Puis, ils repartent versBourges, où ils échoueront mais prendront Vierzon dont la garnison fut massacrée. Gêné par le poids du butin, il décide d'obliquer vers Bordeaux en passant par Poitiers.
Avisé de cette incursion, le roi Jean le Bon convoque le Ban et l'arrière Ban. Le roi réunit ses troupes à Chartres. Ils franchissent la Loire au début de septembre, ils veulent laver leur honneur perdu à la bataille de Crécy.L'armée Française se dirige donc vers l'armée Anglaise avec la ferme intention de la détruire.
C'est une armée Française entre 2 et 3 fois supérieure qui poursuit l'armée anglaise pendant quelques jours sans réussir à la croiser, c'est fortuitement qu'elles vont se rencontrer. L'armée coupe toute retraite possible aux anglais à la hauteur de Poitiers, la bataille est donc inévitable.

B :...
tracking img