La ceeac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4865 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
L'accession à la souveraineté internationale avait ouvert de nouvelles perspectives aux peuples africains qui se trouvèrent partagés entre deux objectifs contradictoires, celui de l'unité et celui de la construction de l'Etat-Nation. Ainsi malgré les mouvements panafricanistes et la négritude, les nouveaux Etats sacralisèrent leurs frontières par le biais d'une résolution de ModiboKéita, adoptée par l'Organisation de l'unité africaine. Auparavant, à la fin des années 1960, le débat sur la forme des futurs Etats indépendants suscitait de profonds antagonismes au sein des classes politiques africaines.
Actuellement diverses communautés économiques régionales composent le paysage africain ; parmi elles, sept forment les piliers de la Communauté économique africaine, à savoir: le Marché commun de l'Afrique de orientale et australe (COMESA), la Communauté des Etats sahélo - sahariens (CEN-SAD), la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), l'Union du Magreb arabe (UMA) : ses 5 membres (Algérie, Libye, Maroc, Mauritanie, Tunisie), représentent l'ensemble de l'Afrique du Nord, la Communauté des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC), l'Autoritéintergouvernementale pour le développement de la Corne de l'Afrique et de la partie Nord de l'Est et la Communauté de développement austral. Les dirigeants africains à travers l’ensemble de ces regroupements vise africains visent à surmonter la fragmentation économique, à encourager la diversification économique et à établir des liens transfrontaliers.
En Afrique Centrale, comme dans les autresparties du continent africain, les accords de coopération et d’intégration ont pour principal objectif de réduire les inégalités économiques et créer ainsi des espaces sous-régionaux intégrés.

Nous nous intéresserons dans le cadre du présent travail de recherche à une Communauté économique de la région des grands Lacs: le Communauté économique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC). Il s’agirapour nous de faire le bilan communauté économique régionale afin de dégager les points positifs et les obstacles à l’intégration.
Pour mieux se rendre compte de la contribution de la CEEAC à la réalisation de l'intégration régionale en Afrique centrale, il importe, au préalable, de passer en revue le contexte et l'historique de la création de la CEEAC, ses objectifs et missions (I) et de faire lebilan de cette organisation régionale sur les plans politique et économique (II).

PREMIERE PARTIE : PRESENTATION DE LA CEEAC
La première partie s’appesantira sur la présentation de l’organisation partant de son histoire, de sa vision, de sa mission à sa structure institutionnelle.
Section 1ère : Historique de la CEEAC
Nous ferons dans un premier paragraphe l’historique et les motivationsprofondes de l’intégration en Afrique centrale et dans une deuxième partie la genèse de la naissance de la CCEAC.
Paragraphe 1er : Historique et motivations de l’intégration en Afrique Centrale.
A dominante monétaire et verticale , l'intégration en Afrique Centrale apparaît originale en ceci qu'elle est le fruit d'une politique de gestion des chocs économiques extérieurs auxquels fait face lamétropole. En outre, cette zone ne s'est pas inscrite dans une logique théorique de l'intégration telle que présentée par Balassa (1961), mais surtout a subi une intégration imposée de l'extérieur.
Ainsi, l'intégration économique en Afrique centrale a un caractère externe à sa dynamique, c'est-à-dire suscité de l'extérieur par les métropoles.
Les bases de la coopération régionale en Afrique centraleremontent à la période coloniale. En effet, les sous-espaces des ex Afrique occidentale française (AOF) et Afrique équatoriale française (AEF) consacraient les fondements des premiers regroupements d’intégration économique et politique en Afrique, puisqu’il y avait libre échange à l’intérieur de ces zones. En Afrique équatoriale, une convention créant l’Union douanière équatoriale (UDE) a été...
tracking img