La fayette

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (453 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Né au château de Chavaniac, en Auvergne, Marie-Joseph Paul Yves Roch Gilbert du Motier, marquis de La Fayette est issu d'une noble famille. Son père meurt à Minden (Allemagne) en 1759, et sa mère,ainsi que son grand-père, décèdent en 1770. À l'âge de 13 ans, il se retrouve orphelin et fortuné. À 16 ans, il se marie avec Marie Adrienne Françoise de Noailles une des familles les plus influentes duroyaume français. La Fayette choisit alors de suivre une carrière militaire tout comme son père. Le jeune capitaine des dragons a 19 ans lorsque les colonies anglaises d'Amérique déclarent leurindépendance, Il est aussitôt incorporé non sans difficulté dans l'armée des États-Unis avec le grade de major général. Accueilli chaleureusement de l' autre coté de l' océan Atlantique, il reçoit le titrede colonel de cavalerie. Il participe en 1780 à la bataille décisive de Yorktown, qui conduit à la capitulation de Cornwallis. Il rentre au pays en 1782, où il est promu maréchal de camp. Par lasuite il deviendra porte-parole de l'aristocratie libérale, député de la noblesse d'Auvergne aux États généraux et membre de la société des Amis des Noirs et franc-maçon, il rêve d'apparaître, lui, le «héros de la liberté des deux mondes », comme un Washington français qu' il avait vu lors de ses nombreux aller – retour en Amérique. D'abord favorable à la Révolution, il présente un projet de« Déclaration des Droits de l'Homme » à l'Assemblée constituante. Il est nommé commandant de la Garde nationale en juillet 1789. Son rôle à ce poste pendant la Révolution reste assez énigmatique. Lors de laJournée du 5 octobre 1789, où les Parisiens montent à Versailles pour demander du pain à Louis XVI, la Garde nationale est légèrement en retard , Chargé de la sécurité du château royal, il se montreraincapable d'empêcher son invasion meurtrière. De même, le 20 juin 1792, lors d'une autre Journée révolutionaire, au Louvre, la Garde nationale, toujours dirigée par La Fayette, est absente,...
tracking img