La gestion de la viabilite hivernale des autoroutes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1862 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SENS, CONTOURS ET DEFIS DU MANAGEMENT PUBLIC
ETUDE D’UN ARTICLE DE MANAGEMENT PUBLIC


Article : La gestion de la viabilité hivernale des autoroutes de François MEYSSONNIER et Cindy ZAWADZKI

I- RESUME DE L’ARTICLE

Une étude comparative a été menée concernant la gestion de la viabilité hivernale des autoroutes dans une Direction Départementale de l’Equipement (la DDE) et dans uneSociété d’Autoroute (SA).

La Direction Départementale de l’Equipement est une administration publique qui dépend du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie du développement durable et de la Mer. Depuis 2006, suite aux « lois de la Décentralisation », la gestion des réseaux routiers départementaux de la DDE a été transférée aux conseils généraux. Dès lors, la centaine de DDE a été remplacée par 11Directions Inter-départementales des routes.
Une enveloppe budgétaire est allouée en début d’hiver à la DDE par le Ministère. Si l’enveloppe est consommée dans sa totalité, le même montant sera reconduit l’année suivante. Elle choisit donc de l’utiliser dans son intégralité.

La Société d’Autoroute est une entreprise à capitaux semi-publics. Elle est responsable des autoroutes qui lui ont étéconcédés par l’Etat.

La période hivernale s’étend sur 22 semaines, à savoir de début novembre à fin mars. Pendant cette période, le personnel est mis en astreinte afin de rendre accessible les autoroutes en période de mauvais temps. De ce fait, les dirigeants doivent prendre deux décisions : définir le niveau d’astreinte et déterminer le moment de l’intervention.

L’objectif principal de ces deuxorganisations est de maintenir les meilleures conditions de circulation sur le réseau routier. Elles doivent ainsi traiter et neutraliser les dangers causés par les conditions météorologiques (gel, neige, verglas…) en entretenant les routes et les autoroutes, ainsi qu’en informant et en sensibilisant les usagers afin d’assurer leur sécurité.

L’objet de la recherche correspond donc à comprendrecomment la viabilité hivernale des autoroutes est gérée par ces deux organisations. Il s’agit donc d’analyser les enjeux des autoroutes concernant leur praticabilité et leur sécurité en hiver.
Ces deux organisations possèdent des caractéristiques similaires : une organisation spécifique qui a recours à l’astreinte en période hivernale, une surface quasi-identique à traiter et un système rémunérantles heures supplémentaires et les astreintes.

 Méthodologie de la recherche

Les moyens de recherche ont été identiques au sein des deux organisations. Cette étude comparative s’est déroulée sur une période de trois mois auprès de ces deux entités.

Dans un premier temps, ils ont réalisé des entretiens non directifs à différents niveaux hiérarchiques à savoir avec les cadres dirigeants etles responsables supérieurs.
Ces entretiens ont permis de mettre en avant les enjeux de l’organisation et d’appréhender son fonctionnement.

Dans un second temps, des entretiens semi-directifs ont été menés auprès de plusieurs responsables de subdivision qui sont en charge de la mise en astreinte. Ces entretiens ont permis de prendre en compte le personnel qui intervient dans la prise dedécision de mise en astreinte.

Puis, ce sont les cadres de terrains, qui décident du déclenchement des actions, qui ont été interviewé. Cela a permis de déterminer ces éléments déclencheurs et ainsi d’appréhender le contexte.

Enfin, d’autres entretiens ont été mis en place avec des opérationnels tels que les chauffeurs de camion et les mécaniciens.

Ces entretiens ont permis de cerner les étapesdans le processus de décisions et de comprendre le fonctionnement de la DDE et de la SA.

 La gestion de la viabilité hivernal à la DDE

Le niveau d’astreinte est décidé chaque semaine par les responsables du service. Cette décision s’appuie sur les prévisions météorologiques fournis par Météo France. Bien que celles-ci ne soient fiables que pendant 72h, les prévisions d’astreinte sont...
tracking img