La grippe h1n1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1778 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La grippe H1N1

1. Introduction

Depuis que la grippe A est devenue une pandémie mondiale, on n’arrête pas d’en parler à la télévision, à l’école et partout.

Le virus H1N1 est aussi connu sous le nom de « grippe porcine ». Beaucoup de cas ont été signalés à travers les Etats-Unis, ainsi que dans le monde entier, y compris le Mexique qui est le pays le plus touché.

Les parents doiventêtre conscients de ce que les responsables de la santé publique ont à dire, et ensuite être très vigilant sur les précautions à prendre pour empêcher la propagation des germes.

2. Historique

La grippe a été déjà décrite par Hippocrate, il y a près e 2400 ans. Ce virus est donc responsable de nombreuses pandémies. Les données historiques sont difficiles à interpréter parce que le syndromegrippal se rencontre dans d’autres maladies épidémiques. Mais c’est en 1580, que l’on peut vraiment observé une pandémie. Elle partit de l’Asie et s’étendit à l’Europe et à l’Afrique. Il y eut plus de 8000 morts à Rome et plusieurs villes espagnoles furent frappées.

La pandémie, la plus connue sévit entre 1918 et 1919. Elle fut la plus meurtrière. C’est la « grippe espagnole » (virus influenza A,sous-type H1N1). Il y eut plus ou moins entre 50.000.000 et 100.000.000 de morts dans le monde. Ce sera la plus graves catastrophes sanitaires de tous les temps.

On aura ensuite la « grippe asiatique » (virus de type A, souche H2N2) de 1957, la « grippe de Hong Kong » de 1968 (virus de type A, souche H3N2). Elles firent toutes les deux, également des millions de morts dans le monde. En 1976, il yeut la « grippe du cygne » au New Jersey. En 1977, « grippe russe ».

Pandémie Date Décès Sous-type impliqué Index de sévérité
Grippe asiatique (russe) 1889-1890 1 million H2N2 ??
Grippe espagnole 1918-1920 30 à 100 millions H1N1 5
Grippe asiatique 1957-1958 1 à 1,5 million H2N2 2
Grippe de Hong Kong 1968-1969 0,75 à 1 million H3N2 2
Grippe A (H1N1) De 2009 Pour l’instant 2004 (14 août2009) H1N1 N1

Le développement des antibiotiques, on permit de réduire la mortalité.
Mais en attendant de nouveaux vaccins, le principe de fabrication est toujours le même depuis 1937, on utilise l'oeuf de poule embryonné.

Schéma actuelle de l’étendue de la grippe A H1N1



3. qu’est ce que la grippe A ?

Les virus influenza appartiennent à la famille des Orthomyxoviridae, du genreInfluenzavirus. Ils sont classés en types et sous-types :

• le virus de type A :
Il est le plus grave. Il affecte la population humaine et les animaux. Ce type est responsable des épidémies de grippe.



• Le virus de type B :
Il affecte uniquement l'homme, il est surtout à l'origine des cas de grippe.• Le virus de type C :
Il est peu virulent, on le retrouve chez les patients qui présentent un gros rhume
Accompagné d’un syndrome grippal (un peu de fièvre, des courbatures, une toux…)



Ils y a actuellement plusieurs sous-types qui sont définies par la forme de 2 protéines présentes à la surface du virus. C’est l'hémagglutinine (H) etla neuraminidase (N).

Il y a

16 hémagglutinines (H1 à H16) et 9 neuraminidases (N1 à N9)

Ils sont recensés chez les oiseaux. Un sous-type est caractérisé par la combinaison d'une forme d'hémagglutinine et une forme de neuraminidase données, comme par exemple le sous-type H5N1.

Mais la grippesaisonnière est-elle la même que la grippe H1N1?
La grippe saisonnière n’est pas à confondre avec un rhume ou un refroidissement. Elle est différente de la grippe A (H1N1). C’est une infection respiratoire aiguë. Elle sévit par épidémies et survient en hiver à des dates qui peuvent varier d'une année à l'autre. C'est une maladie bénigne chez les personnes saines, mais elle peut être grave chez les...
tracking img