La guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1191 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
" Il y a les sceptiques - c'est moi tout seul , - qui dis vous êtes tous des bons jobards, Hitler n'a pas pu casser les reins à Staline, c'est vrai, grosse déception pour le capitalisme mondial et pour les dames qui donnent à la quête, mais il a quand même fait du bon boulot, ne serait-ce que toute cette Europe cassée qu'il va falloir rebâtir, tout ce bon matériel de guerre envolé en fumée oucoulé au fond de l'onde amère, ça a déjà fait circuler pas mal de fric, ça n'a pas fini. Staline n'est pas assez con pour se lancer dans la révolution universelle, c'est bon pour des Lénine, des Trotski, Staline a une bonne place, il vient de se la consolider, du granit, il s'est nommé maréchal de l'URSS, maintenant il est vieux, il est fatigué, il s'est bien marré, il va se regarder dans la glaceavec son bel uniforme et manger des gaufrettes, ça m'étonnerait même qu'il vienne jusqu'ici. Vous en faites pas, ça se terminera entre bons compères, comme celle de Quatorze, tu me donnes Varsovie, je te donne Ouagadougou, tout le monde encule tout le monde et au bout du traité il y a la Troisième Mondiale, automatique, la routine."

François Cavanna, Les Russkoffs, Prix interallié, 1979--------------------------------------------------------------------------------

"(En 1945) Toutes les conditions semblent réunies, institutionnelles, politiques, psychologiques, pour préserver la liberté et la paix.
Or, moins de deux ans après, les vainqueurs sont désunis; le terme "désunis" est même faible pour caractériser la situation de 1947. Deux blocs hostiles se dressent l'un contre l'autredans une forme de guerre inédite pour laquelle on a été obligé d'inventer un nom, plus exactement une image, celle de la guerre froide. La situation de 1947 est aussi différente que possible de ce que le monde espérait en 1945."

René Rémond, Le XXe siècle de 1914 à nos jours, p. 170-171

--------------------------------------------------------------------------------

"1. La guerre froideest née de l'affaiblissement dramatique de l'Europe. Elle est la fille de la Deuxième guerre mondiale. C'est qu'en 1945, à l'exception des Etats-Unis et de l'Union soviétique qui ont souffert inégalement du conflit, il n'y a que des vaincus. L'Allemagne et l'Italie, d'un côté, la Grande-Bretagne et la France, de l'autre, ont perdu l'essentiel de leur influence. (...) Les deux supergrands sont faceà face. L'Europe, principal champ clos des rivalités entre les Etats-Unis et l'Union soviétique, est entrée dans la bipolarisation.
2. Les Etats-Unis et l'Union soviétique sont deux puissances messianiques , encore que leurs messianismes soient contradictoires. Chacune des sociétés propose un modèle, non point seulement un modèle politique ou économique, mais un modèle de civilisation, un choixfondamental. Chacune considère qu'il est de son devoir, de sa mission, voire de son essence de se faire le champion de cette civilisation, de se porter à la tête d'un camp. (...)
3. De toute évidence, chacun des supergrands perçoit mal les intentions de l'autre. Ou bien les exagère. Les Américains ont tendance à imaginer le pire, qu'il s'agisse de la Roumanie, de la Pologne, de la Hongrie, qu'ils'agisse de la Grèce et de la Turquie, qu'il s'agisse de l'Europe occidentale. Ils constatent que, partout où elle est présente, l'Armée rouge donne à l'Union soviétique l'occasion de grignoter l'influence des Occidentaux, qu'un empire se crée à l'est de l'Elbe, qu'il pourrait bien s'étendre à l'ouest, voire au sud, que les Soviétiques ont des intentions expansionnistes qui ne laissent pasd'inquiéter."

KASPI André. Débat sur la guerre froide.

--------------------------------------------------------------------------------



« Pourquoi raconter l'histoire de la guerre froide ? Parce que, bien souvent sans que nous nous en rendions compte, elle nous a tous façonnés. Elle a affecté nos croyances et nos habitudes, la façon dont on vit à San Francisco et à Pékin, à La Havane et à...
tracking img