La justice est elle un monde de balance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2176 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« La justice est elle un monde balances ?»

La balance est certes le symbole classique de la justice.

Symbole d’équilibre et de mesure, la balance réalise toujours l’équilibre des contraires.

La justice en conservant ce souci d’équilibre, devient signe d’équité.

Elle reste son attribut le plus ancien en référence aux religions issues du livre où la balancefigure comme le jugement ultime. Job, personnage du livre biblique, dont l’histoire pose le problème du mal qui s’attaque au juste, exprime ainsi sa demande de justice devant Dieu : Que Dieu me pèse sur des balances justes et il connaîtra mon intégrité ».

Déjà les rédacteurs de la bible constataient l’existence de balances aux mesures injustes.

Mais est ce tout ?

N’y a t ilque ça ?

D’autres nous en parlent de balance

France Gall disait « ça balance pas mal à Paris, ça balance pas mal » et Voulzy de répondre « ils vont voir comment ça balance aussi dans les assurances »

Mais dans le monde de la justice est ce que ça balance ?

La justice tient à la main une balance. C’est un mécanisme délicat qu’il faut manier avec précaution. Si parhasard le vent s’en mêle, adieu équilibre.

Mais qui donc souffle le froid et le chaud sur la balance ?

Il est incontestable que la balance penche de tous cotes

Tant au niveau international que nationale

Au niveau international, peut on se passer de la balance et de son équité ?

Mais bien sur !!!

Les américains s’en sont balancés puisque surl’IRAK leurs bombes ils ont balancé sans que justice s’en soit trouvée renforcée

Parodie de justice, balance déséquilibrée, elle n’a pas rempli le rôle de juger de l’opportunité d’un conflit, dont les conséquences sont loin d’être pesées

Ami bonze pensez vous que la balance soit le symbole de cette justice internationale quant vous êtes privés de cette démocratie par les ennemisd’hier et les amis d’aujourd’hui pour qui vous ne pesez lourd au nom de relations économiques préservées

Pauvre Birmanie, qui n’est privée que de la seule balance qui lui convienne, celle qui permet l’équilibre des droits fondamentaux et des libertés individuelles

Elle est changeante la justice capable de démontrer l’équité sur un équilibre faussé

Et en Europe, sommes nousmieux jugés ??

La CESDH, dont pas mal de pays se sont gargarisés, la France en est un belle exemple soit disant mère des droits de l’homme tout au long du 20ème siècles elle les a souvent bafoués

Ces si grands droits de l’homme n’ont ils pas été balancés au profit d’intérêts financiers et au nom d’une différence de société que la balance semble ignorer.

France pays desdroits de l’homme plusieurs fois condamnée comme la Turquie pour avoir fait fi des droits de l’homme trop souvent absents de notre balance, demandez le aux ARMENIENS ils vous renseignerons à ce sujet.

Mais le déséquilibre de cette justice internationale est du à qui ? Mais aux Etats eux même évidemment

Alors il faut se poser la question de savoir si nos institutions et notre justicesont balancées par des balances justes.

Notre chère constitution en est un exemple bien pesé, nos grands dirigeants l’ont bien compris et assimilé. L’article 16 en est un référence de poids : par son usage toutes les libertés sont soldées, la balance ne penche que d’un côté.

Alors que son rôle est d’équilibrer notre institution, notre justice, aux quatre vents en est soldéeJe vous le rappelle, elle n’est qu’une institution, s’opposant aux deux autres pouvoirs qui sont eux, en parfait équilibre sur la balance

Comme parfait exemple regardez le projet de reforme de notre carte judiciaire que l’on nous a balancé ; que tout le monde sous pèse cette volonté de changer la justice au détriment de tribunaux fermés au nom, inavoué, de l’équilibre des...
tracking img