La mort de robinson

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1547 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation : L’humanisme


Le mouvement humaniste, apparu au XVe siècle, fut un mouvement culturel qui cherchait l’épanouissement intellectuel, moral, et religieux et le renouveau du savoir. Ce fut l’un des premiers mouvements intellectuels de l’histoire, inspiré par la richesse de l’Antiquité. Face au pillage de Constantinople au XIIIe siècle, les savants grecs ont émigrés versl’Occident, apportant avec eux leurs textes originaux, latins et grecs, que les humanistes étudient. Cette période vit les grandes découvertes du monde par les grands explorateurs tels que Marco Polo e de Christophe Colomb. De plus, sur le plan religieux, Martin Luther développe une nouvelle tendance religieuse en 1534 : le protestantisme, qui ne croit pas dans la hiérarchie religieuse, plaçant ainsi lecroyant dans une position directe avec Dieu. Mais la question de la diversité des langues fut un débat déstabilisant pour le groupe du mouvement humaniste. A l’époque, il n’y avait pas un langage unique, il y avait des milliers de différents patois, d’origine latine, rendant la communication et la diffusion des savoirs très difficile. Le débat sur la communication entre les humanistes commençaau XVI siècle : La question des langues divise-t-elle ou non les humanistes?
On verra en première partie, les éléments qui nous permettent de dire qu’effectivement il existait une division des humanistes sur le sujet de la diversité des langues. Puis nous allons argumenter notre deuxième partie en étudiant les éléments qui montrent, qu‘au delà du désaccord, ils partagent la même foi dansl’ importance de mettre la connaissance à `a la porté des. Finalement, nous envisagerons un compromis entre les positions.

Dans la question de la diversité des langues chez les humanistes aux XVIe siècle, on remarque la séparation entre ceux qui favorisent le retour vers les langues anciennes, et ceux qui préconisent la traduction des textes, pour qu’ils soient connus d’un plus grandnombre.
Certains humanistes proposaient le retour vers les langues anciennes comme la meilleure solution au problème. D’après eux, tout le monde devrait revenir au latin et au grec puisque ce sont les langues originelles de la plus part des langues d’Europe. Il leur semble évident que les français peuvent apprendre une langue qui est à l’origine de leurs divers patois, le latin ou le grec,car ils l’a connaisses déjà implicitement. Les humanistes, ayant cet avis, estiment que seul les savants peuvent transmettre le savoir car ils sont les seuls a comprendre les textes, et donc les seuls a pouvoir les diffuser correctement. C’est un retour aux sources pures, pour éviter la vulgarisation des textes qui risque de modifier leur signification. Erasme défend dans son texte « De Rectalatini Graecique sermonis pronuntiatione » de 1528 la langue latine et les savants latins et grecs en disant qu’il «  vaut mieux que ces langues, auxquelles les diverses disciplines ont été en grande partie confiées, soit conservées par les seuls savants » et il rejette la confiance peuple en les traitant de « pires gardiens de tout ce qu’il y a de bon. » Montaigne, écrivain né en 1533, reçut uneéducation humaniste, et apprit le latin couramment dés l’âge de six ans. Dans ses Essais, un recueil d’écritures argumentatives, il réclame une réforme dans l’éducation, insistant sur l’importance de la langue latine pour les français. Ainsi, avec le retour aux langues anciennes, la France serait un grand centre intellectuel. Par contre, certains autres humanistes trouvent injuste de réserver auxdétenteurs du latin et du grec, l’accès à la connaissance, et d’en priver tous ceux qui qui n’ont pas d’éducation. L’exemple le plus parlant concerne la Bible : ce livre saint imprimé seulement en latin mais lu ou écouté par tous, est de fait incompris pas les croyants. Ces humanistes trouvent nécessaire de traduire la bible dans les différents patois, pour que ceux qui ne comprennent pas le...
tracking img