La mort des amants

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (589 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La mort des amants:

Introduction

     Dans Les Fleurs du Mal, nous avons deux visions opposées de la mort : un aspect morbide ("Une Charogne") et un aspect heureux ("La mort des amants"). Dansle poème La Mort des amants, Charles Baudelaire qui a connu l'infidélité en lui et hors de lui, la séparation et l'éloignement de la femme aimée dans le gouffre du temps imagine un monde idéal quiserait l'inverse du monde réel : la fidélité, la fusion, le luxe y règnerait. Comment Baudelaire passe d'une forme poétique traditionnelle, le sonnet, à des images plus modernes de la mort ? Et pourquoipeut-on dire que le poète se trouve entre antiquité et modernité ? Pour répondre à ces problématiques, nous verrons dans un premier temps la vision paradoxalement positive de la mort, puis dans unsecond temps, nous nous intéresserons à la forme et au thème traditionnels qu'a choisi Baudelaire pour son poème.

Lecture du poème
Annonce des axes

Etude

I - Une vision paradoxalement positivede la mort
la mort n'est pas vraiment présente tout au long du poème : seuls le titre et le dernier vers en parlent. La mort est positive, même plus belle que la vie ("divans profonds comme destombeaux")
- couleurs de la mort ' bleu et rose. L'adjectif "mystique" apaise le noir traditionnel de la mort.
- idée de remplissage ("plein d'odeurs") opposée à celle du néant, du vide. Les amants neseront pas séparés ' emploi du pronom "nous" : c la fusion des amants, le duo d'amour.
- dans la mort, le poète conserve des sens et ses sensations alors que le corps est absent
- idée de retour à la vie: "fidèle et joyeux" (dernier tercet), "plus tard" ' perception de futur et de certitude "ranimer les flammes mortes"
- quelques indices montrent la différence de l'univers de la mort "étranges", etsa supériorité "des cieux plus beaux"
     Le passage à la mort est paradoxalement un retour à la vie, qui en plus est meilleur et plus beau que la vie… Mais comment Baudelaire reste-t-il aussi du...
tracking img