La nuit - guy de maupassant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1036 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« La Nuit » est une nouvelle écrite par Guy de Maupassant. Cette nouvelle nous raconte l'histoire d'un homme et de sa passion pour la nuit qu'il va essayer de nous relater par la dernière de ses aventures nocturnes. L'entrée de cet incipit est inhabituelle, tout d'abord car le personnage principal aime la nuit. Cette adoration pour la nuit n'est pas courante surtout au XIX siècle. C'est pourquoicette entrée est inhabituelle et cela laisse supposer qu'il va arriver quelque chose au personnage pendant la nuit, ce qui renforcera sans doute le traumatisme.
Le passage étudié, l'incipit, est employé avec un présent de narration et d'habitude. Le narrateur est un narrateur impliqué et personnage dans l'histoire. Dans cet incipit nous pouvons aussi voir plusieurs mouvements : de la ligne 1 à9, le personnage principal nous exprime sa passion pour la nuit, cela correspond au sommaire. Tandis qu'à la ligne 10 à 13, il nous exprime son ennui pour le jour. Le narrateur emploie ce mouvement en ellipse narrative, il crée une accélération pour nous faire comprendre son ennui, son dégout envers le jour. Le narrateur revient sur sa passion pour la nuit de la ligne 14 à 27. Ensuite vient de laligne 27 à 30, un mouvement difficile à expliquer. Nous pouvons supposer que ce sont les paroles rapportées d'un mort.
Nous nous intéresserons aux différentes étapes du personnage au travers de son histoire nocturne et en quoi cette nouvelle fantastique comporte-t-elle un incipit inhabituel ? Nous verrons dans un premier temps son amour peu commun pour la nuit, dans un second temps sa perte devitalité le jour et enfin en troisième temps, un personnage mystérieux dont on en sait pas s'il est vivant ou mort.

Dans un premier temps, nous pouvons affirmer que cet incipit est tout à fait inhabituel puisque le narrateur a un amour passionné pour la nuit. En effet le personnage introduit son histoire par le verbe « aimer » (l.1), les noms « désir »; « plaisir » et le champ lexical de lapassion. Viens ensuite le champ lexical de la joie et du bonheur « joie confuse »(l.14); « heureux »(l.16). L'emploi de « je », permets d'expliquer le point de vue interne, ainsi que les pensées et les sentiments du personnage, le registre est donc lyrique. L'emploi du pronom personnel « je » permet de le certifier ainsi que le champ lexical des sentiments « j'aime »; «je l'aime » (l,1). Tout cela estdédié à son amour, sa passion pour la nuit. D'autre part il réconcilie les animaux et les Hommes. Le personnage se sent appartenir aux deux univers. En s'assimilant à un animal nocturne il nous montre encore sa passion pour la nuit, pour cela il utilise le champ lexical de la famille : « mes sœurs les bêtes, mes frères les braconniers »(l.25-26 ). De plus il se compare aux animaux nocturnes etpartage leur plaisir d'errer la nuit, on se demande s'il ne se prend pas pour un prédateur. Il utilise la figure de style de comparaison : « comme une chouette »(l.21); « courir sur les toits comme un chat »(l.22). L'emploi du champ lexical des perceptions sensorielles semble être assimilé à celles d'un animal toujours nocturne : « je l'aime avec tous mes sens, avec mes yeux qui la voient, avec monodorat qui la respire, avec mes oreilles qui en écoutent le silence, avec toute ma chair que les ténèbres caressent. » (l.3-4). Il semble être persuadé du fait qu'il appartient aux deux univers et nous le fait savoir. En effet, il s'épanouit dans la nuit en utilisant le champ lexical de la vitalité : « je m'éveille, je m'anime » (l.15), ces verbes miment le retour à la vie du personnage principalpendant que le jour se couche. Par ailleurs, le narrateur impliqué emploie l'anaphore et le rythme ternaire dans le but d'exagérer l'expérience singulière qu'il fait de la nuit, pour nous la faire ressentir («  plus fort, plus alerte, plus heureux. »(l.16)). Ainsi en employant plusieurs figures de style pour la nuit, il rend l'écriture de ce texte beaucoup plus poétique, ce qui souligne encore...
tracking img