La promotion de la creation de la petite entrprise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 102 (25353 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
Des indépendances à nos jours, l'économie sénégalaise a connu de profonds bouleversements, en raison notamment des différentes crises économies, de la montée en puissance du commerce mondial, et des grands phénomènes migratoires.
Or, fragilisé par ces différentes situations, le tissu économique se devait d'être conforté au plutôt. Subséquemment, l'économie est passée d'un systèmedépendant de l'Etat, qui se devait de prendre directement en charge les secteurs économiques déterminants présentant un aspect de service publique ; à une économie mixte dans laquelle l'entreprise privée joue un rôle prépondérant.
Ce faisant, pleinement conscients du rôle capital que jouent les PME/PMI dans le développement économique et social des pays africains, en ce sens qu'elles demeurentl'entité pourvoyeuse de richesses et d'emplois par excellence, dans le contexte actuel où l'on a cruellement besoin d'emplois, les pouvoirs publics ont initié un certain nombre de politiques économiques, sociales et juridiques destinées au renouvellement des entreprises. Il est apparu que ce renouvellement passait certes par l'émergence de projets entrepreneurials nouveaux, d'hommes entreprenants,mais aussi et surtout par la mise en oeuvre de programmes très incitatifs à la création d'entreprise.
Cela dit si les objectifs sont clairs, il s'agira alors, sans nul doute, dans le cadre de mise en oeuvre de ces politiques, de libérer l'initiative privée de toute pesanteur, de quel que obstacle qui soit et ainsi le rendre totalement disponible pour la création d'entreprise.
On parle à ceteffet, de promotion de la création d'entreprise ; encore faut-il, au préalable s'accorder sur la définition de l'entreprise objet de la promotion.
Toutefois, eu égard à la diversité des réalités auxquelles renvoie la notion d'entreprise, les définitions qui sont susceptibles de s'appliquer à la matière, semblent être plus éclairantes qu'exhaustives. Les différents dictionnaires et lexiques juridiquesde référence fournissent un faisceau de définitions de l'entreprise qui tiennent compte de la polysémie du concept. Le Robert la définit en ces termes : « nom féminin qui signifie ce que l'on veut entreprendre ; mise à exécution d'un projet. Engagement à faire, à fournir quelque chose. Au plan économique, l'entreprise apparaît comme cette unité de production à but commercial (biens et services). »En matière sociale, l'entreprise désigne ce groupe de travailleurs exerçant une activité commune sous l'autorité d'un même employeur. Par contre, le droit commercial identifie l'entreprise comme « cette unité économique qui implique la mise en oeuvre de moyens humains et matériels de production ou de distribution des richesses reposant sur une organisation préétablie »1(*).
L'entreprise tellequ'on la désigne couramment correspond à un ensemble de moyens matériels, humains, juridique permettant de développer une activité économique fournissant des produits ou des services. C'est cette définition que semble retenir la Cour de justice de Communauté Européenne, lorsqu'elle affirme que : «la notion d'entreprise comprend toute entité exerçant une activité économique, indépendamment du statutjuridique de cette entité et de son mode de fonctionnement »2(*). Cette définition révèle en réalité, que c'est l'activité qui fait l'entreprise. Les moyens divers réunis et mis au service de l'entreprise n'ont de lien entre eux que par le développement de l'activité qui leur donne leur finalité dans l'ensemble. L'activité implique l'intervention d'une personne. L'entreprise n'a donc de sens quepar rapport à l'entrepreneur, sujet de droits et responsable de l'activité de l'Entreprise. Il est important de comprendre que le terme entrepreneur recouvre aussi bien une dimension « commencement », mais aussi une dimension « attaque »3(*). Il s'agit d'un initiateur, d'un conquérant qui ne demande qu'à s'exprimer, qu'à créer, c'est-à-dire fonder, inventer, et concrétiser son projet. Aussi,...
tracking img