La revolution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2147 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les Causes de la Révolution Française
Auteur : Amère Bouclier Catégorie : Essais / Critiques

Voici un essai non−exhaustif sur les Causes de la Révolution Française.

Licence : Licence Creative Commons (by−nc−nd) http://creativecommons.org/licenses/by−nc−nd/2.0/fr/

1

Les Causes de la Révolution

En 1789, la France connaît le même régime depuis plus de mille ans : la monarchie.Cependant, cette même année, le peuple français se révoltera et donnera naissance à une démocratie fondée sur l’égalité des droits. Cette Révolution ouvre une ère nouvelle dans l’histoire de France. Ainsi, on peut se demander comment un régime ancien et aussi solide que la monarchie a pu voler en éclats en l’espace de quelques mois. C’est pourquoi nous verrons dans un premier temps, que le système enplace ne convenait plus au peuple français. Puis, nous aborderons l’existence d’influences intérieures mais aussi extérieures. Enfin, nous verrons que l’éclatement de crises a contribué à la mise en place d’un nouveau régime politique. La Révolution a donc plusieurs causes. La première d’entres elles concerne le régime monarchique en place à l’époque qui ne convient plus. En effet, le Peuplefrançais ne veut plus de l’ordre traditionnel et de ses privilèges. Ils veulent une société où les hommes sont égaux en droits. Ainsi les Français ne veulent plus d’un roi absolu. En effet, le roi a droit sur tout. Il fait les lois, peut les modifier, décide à qui elles s’appliquent. Il nomme les personnes au service de l’Etat. Il déclare la guerre et signe la paix. Il dirige la justice. Les Françaisconsidèrent le roi comme une personne de droit divin et comme un père pour la France. Cependant, le roi doit respecter les coutumes de son royaume, que l’on appelle les lois fondamentales. Son pouvoir est de plus restreint par les différents parlements. Ceux−ci peuvent adresser des critiques au roi en ce qui concerne les lois. Ainsi une loi peut être repousser si les Parlements le souhaitent. Lesmagistrats composant ces parlements sont les défenseurs de l’ordre traditionnel et veulent à tout prix conserver cette monarchie sans la réformer. De plus, les Français ne veulent plus de cette séparation de classes sociales. En 1789, la France est divisée en trois grandes catégories : la noblesse (environ 300 000 personnes), le clergé (130 000 personnes) et le
Les Causes de la Révolution 2

LesCauses de la Révolution Française

Tiers−état (28 millions de personnes). Ces trois grandes catégories sont elles−mêmes divisées en deux catégories : la haute−noblesse et la basse−noblesse, le haut−clergé et le bas−clergé et enfin la bourgeoisie et le « Peuple ». La Noblesse et le Clergé, quoique non−majoritaire, accaparent les plus hautes charges de L’Etat, de l’armée et de l’Eglise. Ces deuxordres possèdent 30% des terres et bénéficient de privilèges de toutes sortes tels que la dîme que les paysans devaient payer à l’Eglise ou encore le droit d’être exempté d’impôts. Le Tiers−état est considéré comme inférieur et est totalement contrôlé par les deux autres ordres. C’est pourquoi le Peuple ne veut plus de cette division qui n’est formée que de discriminations et défavorisations entreles «riches » et les « pauvres ». De même, des inégalités au sein même d’un ordre sont retrouvées. Un évêque dépense son argent à ne plus compter alors qu’un curé de campagne ne reçoit de la dîme qu’un maigre salaire. Il y aussi le fait que l’évolution économique et les « envies » du Tiers−état, surtout de la bourgeoisie, sont en confrontations avec le pouvoir des aristocrates. En effet, lesbourgeois détiennent une part croissante de la richesse et de la production. La bourgeoisie, ayant un niveau de vie se rapprochant de celui de la noblesse, réclame une part des responsabilités politiques de l’Etat. Les bourgeois sont pour la plupart mieux instruits que les nobles. Les bourgeois souhaitent donc former un nouvel ordre social et sont rejoints par le « petit peuple » qui vit dans une...
tracking img