La russie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1474 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Russie, un état du sud ou une puissance en recomposition ?

Intro : La Russie est un vaste pays situé sur le continent asiatique. Autrefois, cet état faisait parti d’un bloc soviétique composé de 15 républiques, l’URSS. Après la seconde guerre mondiale, l’URSS a été considéré comme une grande puissance, avec les Etats-Unis. Mais leur entente n’a pas durée longtemps. Quelques temps après laguerre, les populations mondiales craignent la troisième guerre mondiale. Mais c’est la guerre froide qui les attend, une guerre d’armement et de propagande. Après cette guerre, l’URSS « éclate », les états communistes qui la composaient déclare leur indépendance. La Russie qui étaient une de ces républiques devient un pays à part entière, c’est une fédération composée de 85 entités politicoadministratives plus ou moins autonomes. Aujourd’hui, dans l’espace mondialisé, le statut de la Russie est ambigu. Certains caractères l’apparentent à un pays du nord, mais par rapport aux pays riches, elle ressemble encore à un pays en voie de développement. On peut donc se poser la question, le Russie est elle un Etat du Sud ou une puissance en recomposition ? Dans une première partie, nous verronsque la Russie est en effet un pays qui n’égale pas les pays riches, et dans une seconde partie, nous remarquerons que la Russie ne peut pas totalement être qualifiée de pays du Sud.

I/ La Russie, un Etat du Sud ?

Tout d’abord, les pays riches sont des pays où la population vieillit et augment lentement, pour deux raisons : les habitants vivent de plus en plus vieux grâce au progrès de lamédecine et de l’hygiène, l’espérance de vie moyenne d’un habitant des pays riches est de 73 ans. Or, depuis 1991, le taux d’accroissement naturel de la Russie est négatif, c'est-à-dire que le taux de mortalité est supérieur au taux de natalité. Par ailleurs, l’espérance de vie est inférieure à la moyenne européenne pour les femmes, mais est particulièrement faible chez les hommes. Pour ces derniers,l’âge moyen au décès est de 59 ans. Cela s’explique par divers facteurs, dont le premier est l’alcoolisme (qui est lui-même dut aux températures extrêmement basses du pays). Dans les années 1980, Gorbatchev s’était attaqué au fléau de l’alcool en limitant la production d’Etat, en augmentant les prix,… Mais Boris Eltsine a réintégré l’alcool en supprimant le monopole d’Etat sur les produitsalcoolisés,… L’alcool et la pauvreté ne font pas bon ménage mais sont souvent des facteurs présent dans les familles russes. Si l’état à du mal à arrêter cette surconsommation, pour le problème des naissances, il a inscrit une politique nataliste reposant sur des aides financières pour les deuxièmes et troisièmes enfants. Et le taux d’analphabétisme est tenu parmi les plus élevé au monde.
De plus, lapopulation Russe est en baisse régulière depuis 1992 du fait d’un déficit naturel important stabilisé autour de 800 000 habitants par ans depuis une dizaine d’année que n’arrive pas à compenser l’immigration.
Le territoire russe apporte de nombreuses difficultés. Varié et très étendu, plus de la moitié de l’état est une foret de conifères, ou le nombre d’habitant est inférieur a un habitant aukilomètre carré.
Par ailleurs, il existe de fortes différences de richesses entre les régions russes. Moscou et sa périphérie représentent à elles seules un quart du PIB. Les régions pétrolières et gazières figurent également parmi les plus riches, alors que le Caucase enregistre les plus faibles niveaux de richesse par habitant. Les riches sont souvent très riches et les pauvres, très pauvres. Lespopulations russes a donc de nombreux troubles qui ne font que maintenir le pays à un niveau qui n’égale pas celui des grande puissances. L’armée de l’URSS, qui était la plus du monde après la seconde guerre mondiale, est maintenant la quatrième plu grande armée au monde, mais elle est tenue en échec dans le conflit sui l’oppose aux séparatistes islamistes de Tchétchénie.
Depuis la guerre...
tracking img