La sismologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3968 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les séismes

Introduction

Le 22 mai 1960 au Chili, il s’est produit la plus intense secousse sismique jamais ressentie jusqu’à ce jour. Elle atteignit une puissance de 9.5 sur l’échelle de Richter et a occasionné 3000 décès. Les séismes sont les catastrophes naturelles les plus fréquentes. Beaucoup de gens ignorent leur origine et ignorent encore plus la façon de s’en protéger. Certainspays même, sont plus touchés que nous, surtout à notre époque. Et ils n’ont pas les moyens de les éviter.
Pour cette raison, mon sujet se basera principalement sur la cause d’un séisme, sur la façon de les prévoir mais également aussi sur les différentes magnitudes que les tremblements de terre peuvent atteindre ainsi que les dégâts qu’ils peuvent engendrer.
Enfin, mon but est de vous faire part dutaux des victimes, mais aussi de vous signaler qu’en une seconde une population peut-être réduite à la pauvreté.

1) Origine

1.1. La définition d’un séisme

Un tremblement de terre, ou séisme, est le résultat de la libération violente d’énergie accumulée par les mouvements des plaques tectoniques. La majorité des séismes sont repérés sur des failles*. Les séismes dus à l’activitévolcanique ou d’origine artificielle sont rares. Tous les jours, plus de 8000 séismes sont en activités. Mais la majorité n’est pas ressentie par les hommes. Près de 100 000 tremblements de terre sont observés par an sur la Terre. Les plus forts d’entre eux comptent parmi les catastrophes naturelles les plus meurtrières. La science qui étudie les séismes est la sismologie, et l’instrument de mesure est lesismographe[1].

1.2. Les trois catégories de séismes

• Les séismes tectoniques

Les séismes tectoniques sont les plus communs et destructeurs. Une grande partie des séismes tectoniques se forment aux frontières des plaques, où a lieu un glissement entre deux milieux rocheux. Ce glissement, enregistré sur une ou plusieurs failles, est arrêté durant les périodes inter-sismiques, etl‘énergie s’accumule par la déformation extensible des roches. Cette énergie et le glissement sont relâchés violemment quant a lieu un séisme. Dans les régions de subduction*, les tremblements de terre représentent la moitié des éléments destructeurs de la planète, et ils chassent 75% de l’énergie sismique sur la Terre. C’est l’unique lieu où on retrouve des tremblements de terre profonds qui varient de300 à 645km. Au niveau des dorsales médio-océaniques*, les tremblements de terre ont des foyers superficiels de 0 à 10km, et correspondent à 5% de l’énergie sismique totale. Du même coté, au niveau des grandes failles de décrochement, ont lieu des secousses possédant des foyers de dimension transitoires de 0 à 20km qui correspondent à 15% de l’énergie. La libération d’énergie accumulée ne se faitpas en une unique secousse, et il peut se faire quelques rattrapages avant de récupérer une forme fixe. Grâce à cela, on observe des réponses suite à la secousse principale, car elles peuvent faire tomber des immeubles qui n’avaient été que peu abimé, alors que les secours sont en activité. Il peut arriver aussi une riposte plus violente encore que la secousse principale, peu importe sa magnitude.• Les séismes d’origine volcanique

Le séisme d’origine volcanique est le résultat de l’accumulation de magma dans la chambre magnétique d’un volcan. Les sismographes notent alors une quantité de microséismes (trémor*) dus à des cassures dans les rochers pressés ou au dégazage du magma. La remontée graduelle de la lave est une marque montrant que le volcan est en cours de réveil et qu’uneéruption est menaçante.

• Les séismes d’origine artificielle

Les séismes d’origine artificielle sont dus à certaines activités humaines telles que les barrages, pompages profonds, extractions minières, explosions souterraines ou essais nucléaires qui entrainent des secousses telluriques* à faible magnitude.

1.3. Magnitude et intensité

La magnitude reproduit une mesure de...
tracking img