Mlle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4554 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le 26 décembre 2004, un mémorable tsunami frappe l’Indonésie, l’Inde, les îles de la mer d’Andaman, du Golfe du Bengale, la Malaisie, la Thaïlande, et surtout l’île de Phuket, la Birmanie, le Sri Lanka, etc. Le tsunami s’essoufflera à 50km de son épicentre au bout de huit heures de dévastation. Le bilan s’est révélé proportionnel à cette catastrophe inattendue. Sa portée planétaire estcertainement due aux faits que le raz-de-marée a surpris un bon nombre de touristes du monde entier, notamment, tôt le matin, un lendemain de jour de fête. Comment s’est passé ce tsunami ? On va d’abord s’intéresser à la catastrophe en elle-même, puis à la gestion de la crise, au bilan, à la prise de conscience et aux dispositifs de prévention mis en place après la catastrophe.
La catastrophe.
Puisquel’on va tout d’abord s’intéresser à la catastrophe en elle-même, on va expliquer le phénomène du 26 décembre 2004. Les séismes sont extrêmement rares dans l’océan indien. Cependant, le 26 décembre 2004, deux plaques tectoniques s’entrechoquent en-dessous du niveau de la mer provocant un séisme d’une ampleur inimaginable. Cette catastrophe correspond à une rupture brutale de l’écorce terrestre quidéclenche une vibration du sol. Les répercutions d’un séisme varies en fonction de sa puissance qui est calculée sur l’échelle de Richter. Plus un séisme est puissant, moins il est fréquent et inversement.
Dans le monde, on compte des milliers de séismes ayant une magnitude inférieure à 6. Celui du 26 décembre 2004 avait une magnitude de 9,2 sur l’échelle de Richter. Ceux dépassant la magnitude 9 sedéroulent généralement deux fois maximum par siècle. Ils sont un million de fois plus puissant que les séismes les plus fréquents du monde. Lorsque le choque se fait au niveau d’un océan, la puissance remonte à la surface puis d’énormes vagues se créent et ravagent tous ce qui est sur leurs passages à des centaines de kilomètres à la ronde. C’est se qui s’est produit dans l’océan Indien. Le 26décembre 2004, la puissance du choque remonte et les vagues, qui se créent, sont gigantesques. Ainsi elles dévastent les côtes des pays et des îles environnantes. Cela entraine d’énormes dégâts. L’accumulation de ces dégâts matériel et humain place cette catastrophe naturelle comme la plus dévastatrice de toute.

Explication et formation d’un séisme.

Descriptif des pays touchés.
Les vagues dutsunami allaient de l’Indonésie au Kenya ce qui fait environ 7000Km. Biensûr elles n’ont pas touché tous les pays de la côte Sud asiatique, ni ceux de la côte Est africaine. Mais certain pays et îles de ces deux continents ont été frappés. Les pays touchés par les vagues sont : le Kenya, la Somalie, l’Inde, le Bangladesh, la Birmanie, la Thaïlande, la Malaisie, l’Indonésie. Les îles aussitouchées sont : le Sri Lanka et Maldives.
Le Kenya et la Somalie font partie du continent Africain, ils sont situés sur la côte Est. Tout deux ont une superficie d’environ 600 000 Km². La différence entre ces deux pays est le nombre d’habitants. La Somalie compte à l’heure actuelle 8 225 000 habitants alors que le Kenya abrite 34 210 000 habitants. Pour une superficie presque égale, le nombred’habitants du Kenya est le quadruple de celui des habitants de la Somalie. La densité du Kenya l’est presque aussi (le Kenya : 59hab/Km² et la Somalie : 13hab/Km²). La seconde différence entre le Kenya et la Somalie est le produit national brut du pays. D’après les chiffres de 2005, le PNB du Kenya est d’environ 18 milliards de dollars alors que le PNB de la Somalie est compris entre 1 et 2 milliards dedollars. Cela implique donc que le Kenya est un pays d’une même superficie que la Somalie, il a une densité par habitant plus élevé ainsi que son PNB donc il est plus riche. Ces deux pays font parti du même continent mais sont totalement différents.
Les autres pays touchés font partie du continent asiatique. Les pays les plus petits sont le Bangladesh et la Malaisie avec des superficies...
tracking img