La structure sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1074 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La structure sociale

Introduction

I-La stratification sociale
A) Définition de la stratification sociale
B) La stratification dans les sociétés traditionnelles
1- Les systèmes des Castes
2- La société des ordres
3- La stratification sociale dans les sociétésindustrielles

II- Stratification et PCS
A)Définition et historique des PCS
B) Construction des PCS
C) Les atouts des PCS
D) Limite des catégories

III- Représentation théoriques de la structure sociale
A) Les classes sociales selon Marx
B) Max Weber et l’individualismeméthodologique


Conclusion

La structure sociale

Introduction

Sociologie: C’est une science humaine qui a pour objet les phénomènes sociaux. Cette discipline regroupe l’ensemble des comportements des individus dans la société et étudie l’interactivité des comportements humains. La pluralité d’individus définit la société.

Très tôt, au sein de la société, il y aune hiérarchisation ; c’est-à-dire un classement ordonné de la société sous différents éléments.
Cette hiérarchie s’établit par rapport aux tâches, en fonctions des revenus.
Les individus sont donc regroupés en fonction de leur fonction.

I-La stratification sociale
A)Définition de la stratification sociale

ß ß

Les sociétésd’Ancien Régime sont nommées de castes plus précisément
d’une société d’ordre. On distingue trois sociétés d’ordre représentant des sous-groupes de la société déterminé par l’héritage. Ces derniers sont hiérarchisés en dignité selon leurs fonctions :
- la noblesse : cette catégorie regroupe les armées, ceux qui combattent.
- le clergé : cette catégorie regroupe l’autorité religieuse.
- letiers-état : cette catégorie regroupe l’ensemble des personnes s’occupant de la production ; c’est-à-dire des biens et des services de la société.

Ces trois catégories ont pour caractéristiques communes :
- d’être héréditaire
- ils sont officiellement et légalement reconnues par la loi

En fonction de la position sociale, il y a l’existence de privilèges. La structure sociale de ces trois ordresest hermétique ; cela signifie que l’on a une faible mobilité voir immobilité sociale.

Une classe sociale n’a pas d’existence juridique, elle fait apparaître une faible mobilité sociale. De plus, il n’y a pas d’existence de privilèges et il n’y a pas d’hérédité concernant les positions sociale.

Catégorie sociale (ordre) ≠ classe sociale

Les catégories sociales et lesclasses sociales présentent toutes deux des différences. Au cours du temps, on a eu des transformations sociales. En effet, on est passé d’une société faiblement mobile à une société relativement mobile. Dans ces nouvelles sociétés, il n’y a pas d’organisations officielles de la structure sociale car dès la naissance, il y a une égalité des droits (notamment grâce à la Déclaration des Droits de l’hommeet du citoyen du 26 août 1789).
Tous les individus naissent donc égaux mais après on s’aperçoit que les capacités individuelles des uns et des autres se différencient.

Dans la mesure où la stratification sociale repose sur une structure hiérarchisée (ordonnée) de la société, alors cette hiérarchisation pourrait-elle-même reposer sur des inégalités identifiables au niveau individuelle. Parexemple, elle peut reposer sur la force humaine.
La stratification est donc un découpage de la société hiérarchisé par les caractéristiques de chaque individu. On distingue deux groupes :
- groupes de fait : ce sont des organisations qui se sont formées « naturellement ».
-groupes de droit : ce sont des collectivités humaines qui se sont constituées institutionnellement par des lois....
tracking img