La subduction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (421 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Géologie :
Partie II : CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE
Chapitre 1 : La subduction

I) Les marqueurs de la subduction

1) Une forte activité volcanique et sismique
Séismes et volcansintenses= marges océanique actives. Volcans violents alignés parallèlement à la marge.
2) Coexistence de reliefs incroyables
Fosse : sur le fond océanique àl’approche d’une marge passive bordée par la chaîne volcanique= 10000m
Chaine représentée par : - cordillères (bords continents ; cordillère des Andes)
* Arcs (suite d’îles : Antilles)Subduction : juxtaposition de reliefs : - négatifs (fosses)
- positifs (montagnes, arcs insulaire)

3) Signes de déformation
Arc magmatique : faille inverse= tectoniquecompressive
Marge active : prisme d’accrétion sédimentaire (entassement des sédiments) à cause de la compression.
Ce sont les conséquences de la convergence des plaques origine des failles et duraccourcissement de la lithosphère.
4) Une double anomalie thermique
Les flux de chaleur : flux de chaleur faible entre fosse et arc magmatique.
Flux de chaleur élevé dans les cordillères ou dansles arcs insulaires.

II) Les mécanismes de la subduction

1) Disposition des foyers sismiques
Séismes : entre fosse et zone volcanique
Plus on s’éloigne de la fosse plus lesséismes sont profonds.
Les foyers s’inscrivent le plan de Bénioff.
2) Pourquoi la lithosphère océanique plonge ?
Au départ, la lithosphère flotte sur l’asthénosphère, elle est mince et chaude.Avec le temps, la lithosphère s’épaissit, refroidit et sa densité devient plus grande que la densité de l’asthénosphère. A cause du mouvement tectonique, la plaque plonge.
3) La plaqueplongeante dans le manteau
En s’enfonçant dans l’asthénosphère plus chaude et plus déformable, la lithosphère se réchauffe, mais elle reste rigide et anormalement froide en profondeur d’où les...
tracking img