La vampire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 379 (94694 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
LA VAMPIRE
(1875)

Paul Féval père

Table des matières AVANT-PROPOS ..................................................................... 4 I LA PECHE MIRACULEUSE.................................................. 8 II SAINT-LOUIS-EN-L'ILE ....................................................21 III GERMAIN PATOU............................................................ 38 IV LE COEUR D'OR................................................................ 51 V LA BORNE .......................................................................... 68 VI LA MAISON ISOLÉE......................................................... 84 VII L'AFFUT......................................................................... 100 VIII LE NARCOTIQUE......................................................... 112 IX ENTRE DEUX AMOURS .................................................126 X TÊTE-A-TÊTE ................................................................... 141 XI LE COMTE MARCIAN GREGORYI................................. 157 XII LA CHAMBRE SANS FENÊTRE....................................170 XIII LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL ........................................186 XIV LA LEÇON D'ARMES DUCITOYEN BONAPARTE ..... 197 XV LA RUE DE LA LANTERNE ...........................................213 XVI LES TROIS ALLEMANDS ............................................ 226 XVIII UNE NUIT SUR LA SEINE ....................................... 242 XVIII LA COMTESSE MARCIAN GREGORYI.................... 260 XIX DERNIÈRE NUIT......................................................... 279 XX MAISON VIDE............................................................... 298

XXI PAUVRE ANGÈLE ! ......................................................312 XXII SIMILIA SIMILIBUS CURANTUR............................. 324 XXIII LE RÉVEIL ................................................................ 338 XXIV LA RUE SAINT HYACINTHE SAINT MICHEL........ 348 XXV L'EMBARRAS DE VOITURES.....................................357 XXVI MAISON NEUVE ....................................................... 369 XXVII ADDHÉMA ............................................................... 383 À propos de cette édition électronique ................................ 398

–3–

AVANT-PROPOS
Ceci est une étrange histoire dont le fond, rigoureusement authentique, nous a été fourni comme les neuf dixièmes desmatériaux qui composent ce livre, par le manuscrit du « papa Sévérin ». Mais le hasard, ici, est venu ajouter, aux renseignements exacts donnés par l'excellent homme, d'autres renseignements qui nous ont permis d'expliquer certains faits que notre héroïque bonne d'enfants des Tuileries regardait comme franchement surnaturels. Ces éclaircissements, grâce auxquels ce drame fantastique va passer sous les yeuxdu lecteur dans sa bizarre et sombre réalité, sont puisés à deux sources : une page inédite de la correspondance du duc de Rovigo, qui eut, comme on sait, la confiance intime de l'empereur et qui fut chargé, pendant la retraite de Fouché (1802-1804), de contrôler militairement la police générale, dont les bureaux étaient administrativement réunis au département de la justice, dirigé par legrand-juge Régnier, duc de Massa. Ceci est la première source. La seconde, tout orale, consiste en de nombreuses conversations avec le respectable M.G., ancien secrétaire particulier du comte Dubois, préfet de police à la même époque. Nous nous occuperons peu des événements politiques, intérieurs, qui tourmentèrent cette période, précédant immédiatement le couronnement de Napoléon. Saint-Rejant,Pichegru, Moreau, la machine infernale n'entrent point dans notre sujet et c'est à peine si nous verrons passer ce gros homme, Bru, tus de la royauté, audacieux et solide comme un conjuré antique : Georges Cadoudal.

–4–

Les guerres étrangères nous prendront encore moins de place. On n'entendait en 1804 que le lointain canon de l'Angleterre. Nous avons à raconter un épisode, historique il est...
tracking img